france.tv
Parole d'expert

L’expulsion : dernière ligne droite à l’accouchement

2 min de lecture
Publié le 04.06.2021 à 15h09 
(mis à jour le 04.06.2021 à 18h54)

Anna Roy, sage-femme, nous explique comment se passe la phase de l’expulsion du bébé, étape par étape.

Ce sont, comme aime les définir Anna Roy, sage-femme, « les 50 derniers mètres du marathonien ». L’expulsion correspond au moment où le bébé est dans la partie la plus basse du bassin et qu’il ne lui reste plus que quelques millimètres à faire. C’est là qu’il va falloir pousser. Mais rassurez-vous :

« Toutes les femmes savent pousser ! Ce qui est difficile c’est de tenir dans la durée, mais en soi tout le monde y arrive très bien. »

Combien de temps ça dure ?

« En France on ne fait pas durer la phase d’expulsion plus de 30 à 45 minutes. C’est-à-dire que ça laisse à la maman entre 6 et 10 contractions pour sortir le bébé. C’est assez injuste car dans les autres pays, en particulier nordiques, ils laissent en général 1h30, 2 heures de poussées. »

Dans quelle position ?

« Vous verrez cela avec la sage-femme au moment venu, mais quel que soit le type de position choisi, les femmes poussent de la même façon. »

Les différents types de poussées :

  • La poussée spontanée : C’est une poussée d’accompagnement qui est presque un réflexe et que la future mère fait sans qu’on l’aide ou qu'on lui explique quoi faire.
  • La poussée bloquée : Vous prenez plein d’air par le nez ou par la bouche, vous le bloquez et vous poussez vers le bas en contractant les abdominaux. On va vous demander de pousser environ 20 secondes, et de faire à peu près 3 poussées entre chaque contraction.
  • La poussée en expiration : Elle est connue pour protéger le périnée. Vous prenez plein d’air par le nez ou la bouche, et au lieu de bloquer, vous expirez tout doucement par la bouche, comme si vous laissiez passer un minuscule filet d’air. Le problème avec cette poussée est qu’elle est moins efficace que la poussée bloquée et qu’on n’a, en France, que 30 minutes pour que le bébé arrive.

Le déroulé

« Lorsque vous avez bien poussé, le bébé présente le haut de son crâne. À ce moment-là on va vous demander d’arrêter. La sage-femme va alors sortir elle-même la tête du bébé afin de minimiser les risques de lésions pour vous. Elle va ensuite faire glisser une épaule, puis l’autre, et vous pouvez venir attraper votre bébé sous les bras. »

Le conseil de la pro

« Pensez-bien à récupérer entre chaque contraction et à vous concentrer sur ce que vous avez à faire et pas sur la sage-femme, le coparent... »

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Anna Roy

Sage-femme

expert-photo