france.tv
Parole d'expert

L’examen du neuvième mois

3 min de lecture
Publié le 30.04.2019 à 17h47 
(mis à jour le 30.04.2019 à 17h57)

De sa naissance jusqu’à ses 2 ans, votre bébé va avoir plusieurs examens médicaux et de vaccination. On fait le point sur celui du neuvième mois avec notre pédiatre Arnault Pfersdorff.

À quoi sert l’examen du neuvième mois ?

Arnault Pfersdorff : L’examen du neuvième mois se fait quand l’enfant a 8 mois, car on rentre dans le neuvième mois. Il est approfondi et permet d’établir le second certificat de santé obligatoire à cet âge (le premier se fait dans les 8 jours suivant la naissance) envoyé au service de la PMI du département ou de la ville. Cela permet au médecin responsable de s’assurer que chaque enfant est bien suivi, qu’il bénéficie d’une prise en charge.

Les parents doivent-ils remplir ce certificat ?

Oui, les parents le remplissent eux-mêmes. Ce n’est pas pour faire la police, mais cela permet de mieux cerner les modes de vie et ce qui tourne autour de bébé. Ce document sert à améliorer au niveau régional, par exemple, le nombre de places en crèche et avoir des statistiques. Il faut y renseigner :

  • La situation professionnelle, y-a-t-il chômage, un des parents ou les deux sont-ils étudiants, qui garde l’enfant, quel type de garde, combien d’enfants vivent dans le foyer, quel type de médecin suit l’enfant (omnipraticien, pédiatre, médecin de PMI, suivi hospitalier si problème médical) ?
  • Qui s’occupe de l’enfant dans la journée ?
  • Y a-t-il des animaux au domicile ?
  • Est-ce que l’enfant a déjà bénéficié d’une hospitalisation depuis la naissance, si oui pour quelle pathologie ?

L’occasion de faire un point sur les vaccins ?

Oui, à cet âge, les vaccins tétanos, diphtérie, coqueluche, polio, haemophilus, hépatite B, pneumocoque et méningite C ont été faits. Soit 8 protections sur les 11 obligatoires. Les premiers rappels auront lieu plus tard.

En tant que pédiatre, vous établissez un premier diagnostic dès la salle d’attente ?

Oui, observer, même rapidement, comment se comporte l’enfant dans la salle d’attente avec son ou ses parents est très précieux :

  • Tient-il assis ?
  • Se déplace-t-il ? À 4 pattes ?
  • Est-il souriant ?
  • Se met-il à pleurer dès qu’il voit le pédiatre ? Car la période de l’angoisse de l’abandon débute.
  • Tient-il un jouet dans chaque main ?
  • Lâche-t-il ce jouet pour se tourner vers sa maman en pleurant ?

Qu’examinez-vous ?

  • Entend-on un souffle cardiaque qui n’existait pas auparavant ?
  • A-t-il régulièrement tendance à tousser : allergie, asthme ?
  • Sa courbe de corpulence commence-t-elle à se ralentir voire s’infléchir ?
  • Son alimentation est-elle désormais bien diversifiée ?
  • Prend-il des morceaux ? Mastique-t-il ?
  • Aspect des organes génitaux externes : les testicules sont-elles descendues ?
  • Peau : a-t-il de l’eczéma ?
  • Examen des tympans, en testant l’audition des sons aigus, médium et graves.

Qu’en est-il du développement psychomoteur ?

  • Tient-il assis ?
  • Réagit-il à son prénom ?
  • Répète-t-il une syllabe ?
  • Se déplace-t-il ?
  • Saisit-il un objet avec la participation du pouce ?
  • Commence-t-il à esquisser au revoir ?
  • Quelle est la qualité du sommeil de l’enfant ?
La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo