france.tv

L'accouchement, étape par étape

4 min de lecture
Publié le 05.04.2019 à 17h28 
(mis à jour le 18.04.2019 à 16h59)

Des premières contractions en passant par l’arrivée à la maternité jusqu’à la rencontre avec votre bébé, LMDM vous éclaire sur toutes les étapes de l’accouchement.

Étape 1 : La dilatation 

C’est la phase dite de « travail ». Les contractions démarrent. Elles annoncent l’accouchement à venir, et vont permettre de raccourcir le col de l’utérus. 

En salle de consultation, une sage-femme va mesurer son ouverture, sa tonicité et pouvoir ainsi établir quand commencera vraiment le travail. La dilatation totale se fait à 10 centimètres. Si vous êtes à plus de 3 centimètres, vous irez en salle de naissance. Si ce n’est pas le cas, on vous conseillera peut-être de marcher un peu. Il faut savoir que les premiers centimètres sont souvent les plus lents et que le travail s’accélère pour les derniers centimètres.

Si le col est ouvert à plus de 3 centimètres, la maman est emmenée en salle de travail. La dilatation du col est surveillée ainsi que la progression du bébé. Souvent, on installe un monitoring (un appareil composé de deux capteurs maintenus à l’aide d’une ceinture élastique) afin d’écouter le rythme cardiaque du bébé.  

Concernant la gestion de la douleur, chaque femme va réagir différemment. Lors de cette phase de travail, les contractions seront de plus en plus rapprochées et  douloureuses. Il vous sera conseillé de bien travailler votre respiration : c’est pour cela que des séances de préparation à l’accouchement peuvent être utiles. Si cela devient trop insupportable, vous pouvez demander une péridurale pour atténuer la douleur. 

Étape 2 : L’expulsion ou l’arrivée de bébé 

Lorsque le col est complètement dilaté, le bébé va commencer sa descente pour venir au monde. Une fois que le col est ouvert à 10 centimètres, le bébé va parcourir environ 7 à 9 centimètres avant de naître. Il n’y a pas de temps imparti : certains enfants peuvent arriver en 10 minutes alors que d’autres arrivent 45 minutes plus tard. Le médecin ou la sage-femme accompagne chacun de vos efforts durant cette étape cruciale. 

Le bébé va présenter la tête en premier en sortant, sauf s’il arrive par le siège. Dans ce cas, il se présente par le bas du corps. Cette situation est plus délicate et demande, parfois, certaines opérations obstétricales. 

Durant l’expulsion, le périnée va s’étirer, il peut y avoir un risque de déchirure. Une épisiotomie peut être décidée afin d’en éviter une complexe. 

Une fois que le crâne du bébé est posé contre le périnée, le personnel va sortir lentement l’enfant, qui, dès sa sortie, va être présenté à sa mère. La maman peut alors faire le peau à peau qui favorise la découverte de bébé et le sécurise. Il aide aussi votre corps à libérer l’ocytocine (une hormone naturelle). Cette hormone permet à l’utérus de se contracter, ce qui diminue les risques de saignements excessifs.

Étape 4 : La délivrance 

Une fois que l’accouchement est terminé, arrive la phase de la délivrance. Environ 15 à 20 minutes après la naissance, de petites contractions vont revenir. C’est l’heure d’évacuer le placenta qui a permis les apports en oxygène et nutriments pour le bébé pendant la grossesse. Une fois sorti, l’équipe médicale l'équipe médicale l'examinera pour vérifier qu'il est entier. Si ce n’est pas le cas, il y a un risque d’hémorragie, immédiatement pris en charge par le médecin ou la sage-femme. Sous anesthésie, ils iront récupérer les débris placentaires dans l’utérus. 

Étape 5 : Le rétablissement 

Une fois l’accouchement terminé, la maman va devoir se reposer. L’équipe médicale scrutera l’état de santé et veillera à ce que tout se passe normalement. C’est le moment où la maman et le bébé vont passer les premières heures ensemble et où chacun découvre l’autre. La jeune maman passera 2 heures en salle de naissance durant lesquelles seront contrôlé son pouls, sa tension, mais aussi la rétraction utérine et les saignements.

La rédaction de La Maison des Maternelles