france.tv
Parole d'expert

Jusqu’à quel âge doit-on garder le biberon la nuit ?

2 min de lecture
Publié le 13.01.2021 à 13h36 
(mis à jour le 20.01.2021 à 10h34)

Y a-t-il un âge limite conseillé pour le biberon de nuit ? Réponse avec le Dr Pfersdorff.

 

Le sommeil est une préoccupation majeure pour les jeunes parents, et pour cause ! Les jeunes parents ont en moyenne 4h et 44 minutes de sommeil par nuit pour la première année de bébé… Pour vous aider à répondre à toutes vos interrogations, suivez les conseils du Docteur Arnault Pfersdorff, notre pédiatre, dans notre série spéciale SOS Sommeil. Ce soir, c’est Amandine, maman de Cléo, 8 mois, qui s’interroge sur le biberon donné la nuit :

« Je me demande jusqu’à quel âge on doit garder le biberon la nuit, je reçois beaucoup de conseils contradictoires ! »

La réponse du Dr Pfersdorff

Le biberon la nuit est un sujet complexe car il y a des bébés qui sont, je dirais, un peu "entretenus" par le réveil à 2h du matin, les parents donnent un biberon, sont tranquilles, se rendorment… Attention, ce n’est pas vraiment la réponse adaptée qu’il faut avoir, d’autant plus s’il y a 2 biberons.

Un enfant qui a 9, 10, 11 mois : le biberon de la nuit c’est quelque chose à éviter. Il va fabriquer des endorphines en suçant le biberon : ce sont les hormones du plaisir, du bien-être, qui apaisent. Et au fond, l’enfant a-t-il besoin d’être apaisé en fabriquant de l’endorphine, ou alors, une caresse, une présence au moment où il commence à s’agiter, n’est-ce pas suffisant pour l’aider à continuer sa nuit sans lui donner forcément à manger. Sinon on est dans un réflexe, une dépendance qui va s’installer. Le fait de prendre un biberon n’est pas non plus terrible pour l’hygiène bucco-dentaire. Ça met aussi l’enfant en digestion continue, avec un repas supplémentaire qui fait qu’il prendra moins dans la journée : on risque d’installer un décalage.

Donc le biberon la nuit, petit à petit, on va le sevrer, on va faire des caresses, éventuellement du portage, le bébé va sentir la présence des parents. On peut aussi revoir l’alimentation du jour, mettre des légumes le soir de façon à ce qu’il tienne plus longtemps. Et puis, il peut aussi y avoir des réveils car il n’est pas propre, quelque chose dans la couche le gêne, et c’est peut être ça dont il a besoin : qu’on lui change sa couche, et pas forcément qu’on lui donne un biberon ! 

à noter

Vous aussi vous avez une question sommeil ? Envoyez la nous par mail, objet : SOS Sommeil : mcousin@2p2l.com
La rédaction de La Maison des Maternelles