france.tv

Journée « sans-sage-femme » : les professionnelles en grève 

1 min de lecture
Publié le 05.05.2021 à 08h50 
(mis à jour le 17.05.2021 à 10h53)

Ce 5 mai, c’est la journée internationale de la sage-femme. Ces dernières appellent à une grève, et demandent de meilleures conditions de travail.

Nouvelle journée de mobilisation ce mercredi 5 mai pour les sages-femmes : une dizaine d’organisations syndicales et associations appellent à la grève. Leurs revendications ? Obtenir plus de reconnaissance, une rémunération à leur hauteur de leurs compétences, mais aussi, de meilleures conditions de travail. 

Dans un communiqué co-écrit par ces organisations syndicales et associations, les professionnelles dénoncent des « conditions d'exercice inacceptables pour un pays comme le nôtre où nos maternités sont devenues des usines, où la rentabilité prime sur l'humain. »

Ces sages-femmes estiment aussi être « les grandes oubliées parmi les professionnels de santé » dans la crise sanitaire du Covid-19, mais aussi du Ségur de la santé.

Elles dénoncent un « volume horaire indécent » pendant la formation, conduisant certaines étudiant.es à des burn-out. Elles souhaitent également une meilleure reconnaissance des pouvoirs publics et un statut médical, et non paramédical, comme c’est le cas aujourd’hui, et de meilleurs salaires, dont certains sont « inacceptables ».

Le rassemblement à Paris est prévu à 10h30 devant le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. 

La rédaction de La Maison des Maternelles