france.tv
Parole d'expert

Je prends beaucoup bébé dans les bras pour l'endormir, est-ce une mauvaise habitude ?

2 min de lecture
Publié le 10.03.2021 à 16h38 
(mis à jour le 11.03.2021 à 13h09)

« Tu le prends trop dans les bras, tu vas lui donner de mauvaises habitudes ! » : certains parents ont déjà entendu cette phrase. Mais qu’en est-il vraiment ? Réponse avec le Dr Pfersdorff.

Le sommeil est une préoccupation majeure pour les jeunes parents, et pour cause ! Ils ont en moyenne 4h et 44 minutes de sommeil par nuit pour la première année de bébé… 

Pour vous aider à répondre à toutes vos interrogations, suivez les conseils du docteur Arnault Pfersdorff, notre pédiatre, dans notre série spéciale SOS Sommeil. Ce soir, Chloé, maman de Nathanaël, 3 mois, nous écrit :

« Depuis sa naissance, Nathanaël ne s'endort que dans les bras. Il y a peu de temps, ma belle-mère me disait que je risquais de lui donner de mauvaises habitudes... Je ne sais plus quoi en penser ! » 

La réponse du Dr Pfersdorff

Prendre son bébé pour qu’il s’endorme dans les bras est tout sauf une mauvaise habitude ! C’est bon pour l’enfant, on le sait, toutes les neurosciences vont dans ce sens là. On peut même maintenant avec une IRM voir les effets bénéfiques sur les neurotransmetteurs en direct du baiser de la maman ou du papa sur le front de son enfant. Donc ce n’est certainement pas délétère !

Par contre il est évident qu’il faut trouver un juste équilibre. On ne va pas donner une mauvaise habitude à l’enfant, on va plutôt se demander : « est-ce que j’ai envie de me transformer en doudou permanent auprès de mon enfant ? ». C’est ça le sujet. Il faut souvent naviguer en tant que parent, entre « je veux le mieux pour mon enfant, je ne veux pas qu’il pleure, je vais constamment lui donner des câlins » mais en même temps il faut lui apprendre un peu, même s’il n’a que 6 mois. On lui dit des mots, on lui dit « maman est là » ; « je vais te prendre bientôt dans les bras » ; « tout va bien ». Et en naviguant entre ces 2 choses : prendre l’enfant dans les bras et lui parler et le rassurer, c’est un équilibre naturel qui se mettra en place. Mais ce n’est pas de l’abus, au contraire, c’est très bien pour l’enfant.

La rédaction de La Maison des Maternelles