france.tv

Je loue l’équipement de mon bébé

2 min de lecture
Publié le 07.05.2019 à 10h21 
(mis à jour le 10.05.2019 à 16h20)

Départ imminent pour les vacances ? Problème, il vous manque une poussette canne ou un lit bébé pliable. Il existe une solution : des loueurs de matériels de puériculture.

Landau, siège auto, lit bébé pliable… Avec l’arrivée d’un enfant, les budgets équipement peuvent exploser. Heureusement, il existe des alternatives pour éviter d’acheter tout le matériel de puériculture neuf, qui risque, parfois, de ne vous servir que 2 fois l’année.

C’est dans une volonté de non gaspillage, d’économie et de praticité que Franck Bréant a fondé le site Familib.com qui permet aux parents de louer, à la journée, n’importe quel équipement pour leur enfant :

« Quand je voyage en avion, ou en train, cela me permet de ne pas avoir à m’encombrer de tout mon matériel de puériculture. La seconde raison est une raison économique. Je loue mon matériel pour éviter d’acheter et de stocker un matériel que l’on utilise finalement 2 à 3 fois par an. »

Du rehausseur de table, au chauffe-biberon en passant par la baignoire ou le transat, vous pouvez trouver tout ce dont vous avez besoin pour un voyage ou un week-end. Certains sites comme babytems.fr vous livre directement à domicile et viennent ensuite récupérer le matériel. Familib.com ou bbvm-location.com mettent, quant à eux, le matériel à disposition dans des points relais, un peu partout en France.

Charlotte et Julien, parents de Gustave et Garance ont ainsi fait appel aux services d’une entreprise de location pour partir en vacances avec un lit parapluie pour leur petite dernière. À l’achat, neuf, cet équipement leur aurait coûté dans les 250€, alors qu’avec ce service, ils ont déboursé 33€ pour une semaine de location.

« L’idée c’était de louer un lit bébé qui soit le plus léger possible pour pouvoir voyager facilement en train. Là ce lit bébé ne pèse que 2,8 kilos, 3 kilos, donc à l’épaule c’est très simple et quand on voyage en train c’est super pratique d’avoir ce type d’article. »

La rédaction de La Maison des Maternelles