france.tv
Parole d'expert

J'ai atteint mon terme, que va-t-il se passer ?

2 min de lecture
Publié le 30.10.2019 à 12h29 
(mis à jour vendredi dernier à 11h07)

Réponse avec notre sage-femme Anna Roy.

Complexe, grossière ou peut-être improbable : C'est pas tabou répond à TOUTES vos questions sur la sexualité, la parentalité, le couple, l'accouchement, la grossesse, l'anatomie... et avec l'aide d'un professionnel ! Aujourd'hui c'est Carole qui s’interroge :

« J’ai atteint mon terme et je me demandais combien de temps il me reste avant mon déclenchement ? »

Et comme à La Maison Des Maternelles on veut libérer la parole et rassurer les futurs parents, on a été voir notre super sage-femme Anna Roy pour lui demander de répondre à Carole :

« La question du dépassement de terme est une question à la fois sérieuse et épineuse. Dans la majorité des maternités françaises on a dit que l’on n’irait jamais au-delà de la date du terme plus 5 jours. Si, et seulement si, on a surveillé avec l’échographie et le monitoring que tout allait bien à partir du terme, voire un petit peu avant. »

Mais qu’est-ce que c’est exactement le dépassement de terme ?

« L’histoire du dépassement de terme c’est que le placenta a une date de péremption exactement comme les yaourts. Il faut donc vérifier qu’il ne soit pas arrivé à péremption. Pour cela on fait une échographie ou un monitoring. Et si le placenta est périmé, alors on vous déclenche. Cela peut être 1 semaine avant ou même plus. Cela peut être le jour du terme ou pas.

Par contre s’il n’est pas périmé, on va vous laisser en général jusqu’à terme plus 5 jours. Auquel cas on décidera de façon arbitraire qu’il est périmé et on vous déclenchera. »

Sachez que certaines maternités vont au-delà de ces 5 jours, mais que cela reste quand même assez rare, comme le rappelle notre experte.

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Anna Roy

Sage-femme

expert-photo