france.tv

« Il faut étendre le congé maternité »

3 min de lecture
Publié le 30.03.2021 à 13h54 
(mis à jour le 31.03.2021 à 09h13)

Anna Roy, sage-femme, lance un appel pour que le congé maternité soit étendu. La spécialiste le juge actuellement insuffisant.

Allaiter longtemps mais reprendre vite la vie active. Être une mère présente et investie et une femme active qui se donne à fond au travail… Autant d’injonctions contradictoires que ressentent la plupart des femmes qui deviennent mères.  Le problème principal pour Anna Roy, sage-femme, c’est le congé maternité qui est trop court. La professionnelle le constate au quotidien :

« Il ne se passe pas un jour sans qu’une femme ne se mette à pleurer dans mes bras en m’expliquant qu’elle ne souhaite pas retourner au travail car c’est trop rapide. »

Anna Roy tient donc à revenir sur ce qu’elle considère comme les ratés du congé maternité, tout en apportant des propositions de solutions pour améliorer la situation.

La longueur

« Aujourd’hui le congé maternité est de 10 semaines après la naissance. Et encore ! Dix semaines, cela concerne uniquement les femmes qui ne sont pas indépendantes. Pour les indépendantes c’est beaucoup plus complexe et elles ont du mal à être indemnisées. »

La garde

« Un bébé à 2 mois et demi est beaucoup trop petit pour être gardé par un inconnu. Alors souvent on me dit : "Comment peux-tu dire une chose pareil ?" Moi je le pense vraiment. C’est trop petit pour être gardé. Par quelqu’un de la famille pourquoi pas mais un inconnu : non ! »

Les dépressions

« Dans le rapport des 1000 jours (NDLR : travail d’un collège d’experts sur les 1000 premiers jours de l’enfant, remis au secrétaire d’État chargé de la famille en septembre 2020) il est inscrit qu’il y a un pic de dépression post-natales entre 2 mois et demi et 4 mois. Mais ils ne donnent aucune explication ou conclusion. Je pense que c’est parce que le temps de récupération post-accouchement est trop court. »

Récupération

« On voudrait qu’une femme à 2 mois et demi soit remise de son accouchement. Mais pour voir tous les jours des femmes : on ne peut pas être remise d’un accouchement à 2 mois et demi. Elles sont très rares les femmes à qui cela arrive. »

Allaitement

« Il existe une injonction contradictoire qui dit aux femmes toute la journée qu’elles doivent allaiter 6 mois sinon ce n’est pas bon pour le bébé. Dans le même temps elles doivent aussi reprendre le travail au bout de 2 mois et demi. »

Sommeil

« À 2 mois et demi un bébé ne fait pas ses nuits. Donc vous allez au boulot crevée en ayant le sentiment d’être nulle part et partout à la fois. »

Prématurés et bébés malades

« Concernant les parents qui ont des enfants très prématurés ou des enfants malades, il faut savoir que leur bébé ne peut pas être gardé en collectivité ou avec d’autres enfants pendant 1 an. Que fait-on alors pour ces parents ? »

Des inégalités

« Toutes les femmes ne sont pas à égalité face au congé maternité. Les plus audacieuses oseront demander un congé plus long, et les plus riches pourront se payer un congé parental de 6 mois voire d’un an (NDLR : congé très peu voire pas du tout remboursé). »

Réagir

« Je le demande donc : à quand le lancement d’un mouvement pour allonger le congé maternité ? Allons-y ! Il faut qu’il soit étendu. Je propose 6 mois de congés renouvelables une fois. Cela me paraît être la base. Parce que le problème est qu’à force de prendre des petites mesures et des petites mesures… Si les femmes n’ont pas un congé maternité suffisant et qu’elles n'accouchent pas correctement, c’est comme mettre des pansements sur des fractures : ça ne sert à rien ! »

Une pétition en ligne a été lancée le 26 javier 2021 pour un allongement du congé maternité. Si elle atteint 100 000 signatures elle sera transmise à la Conférence des Présidents du Sénat, qui décidera des suites à donner à la pétition. 

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Anna Roy

Sage-femme

expert-photo