france.tv
Parole d'expert

Hypotrophie : quel suivi pour un petit poids de naissance ?

3 min de lecture
Publié le 19.02.2021 à 13h22 
(mis à jour le 02.03.2021 à 17h27)

Le docteur Arnault Pferdsorff nous explique ce qu’est l’hypotrophie et nous livre ses conseils d’expert pour bien suivre le bébé dans le début de sa vie.

Un bébé qui naît avec un petit poids de naissance n’est pas un bébé prématuré. Comme le rappelle le docteur Pfersdorff, un bébé naît à terme lorsqu’il arrive au monde entre 37 et 41 semaines de grossesse. L’hypotrophie est quelque chose que les spécialistes suivent attentivement durant une grossesse, comme le rappelle le pédiatre :

« Les obstétriciens suivent l’évolution du poids estimé du bébé sur les courbes. Et quand parfois on voit qu’un bébé ou qu’un fœtus ne prend plus de poids ou que ça stagne, il peut y avoir des indications. On peut alors aller chercher le bébé un peu plus tôt parce qu’il y a un risque pour lui de continuer la grossesse. »

Les différentes causes de l’hypotrophie

  • Un problème rénal, vasculorénal.
  • Un problème de placenta.
  • Une infection qui s’est développée pendant la grossesse.
  • Des facteurs génétiques.
  • On peut constater cela parfois chez les jumeaux.
  • Certains médicaments qui sont pris pendant la grossesse.
  • La consommation de certaines substances pendant la grossesse comme l’alcool, la drogue…

L’hypotrophie c’est quoi ?

« Cela concerne à peu près 8 à 10 % des enfants. Et il existe toutes sortes d’hypotrophies. Il y en a qui sont plus importantes que d’autres. On dira que grosso modo, sur l’ensemble des naissances en France, 3 % sont des hypotrophies sévères. Le poids est alors trop bas par rapport à ce qu’il devrait être. »

Mais que les parents se rassurent, chaque bébé perd du poids à la naissance et ce n’est pas pour autant qu’on parlera d’hypotrophie. Mais durant le séjour à la maternité, le bébé va être pesé pour observer sa courbe et le surveiller comme nous explique Arnault Pfersdorff :

« À la naissance un bébé perd du poids et ensuite va en reprendre. Nous considérons nous pédiatre, qu’il ne doit pas perdre plus de 10 % de son poids de naissance. S’il perd davantage nous allons alors le surveiller d’un peu plus près. Les parents peuvent alors être obligés de rester un peu plus longtemps à la maternité. »

On fait quoi ?

Les pédiatres vont surveiller deux choses en cas d’hypotrophie :

  • La glycémie : vérifier que le bébé mange assez bien.
  • Le froid : ce sont des bébés qui peuvent faire une hypothermie plus facilement que les autres.

Lorsque vous rentrez à la maison avec votre bébé, on va alors vous demander de prendre des notes :

  • La fréquence des urines.
  • Le nombre de selles.
  • La qualité de la succion.
  • La longueur des tétées.
  • Les quantités prises par biberon.
  • L’état de veille/sommeil de l’enfant.
  • La couleur des lèvres.
  • Les trémulations des mains/pieds.
La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo