france.tv

Hypersensibilité : « Un super-pouvoir qu’il faut apprivoiser »

4 min de lecture
Publié le 20.09.2021 à 14h54 
(mis à jour le 24.09.2021 à 16h11)

Stéphanie Couturier est thérapeute, psychomotricienne, sophrologue et spécialisée dans l’accompagnement des émotions des enfants et des ados. 

Elle est aussi l'auteure de « Mon enfant hérisson » aux éditions Marabout. Elle répond à nos question sur les enfants hypersensibles.

LMDM - Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

Stéphanie Couturier - L’hypersensibilité est un trait de tempérament, et non un trouble. C’est une façon de percevoir la vie avec plus d’intensité. C’est comme si on manquait de filtre, et l’on perçoit alors l’environnement plus fortement que la moyenne. Ce sont des enfants qui ont une empathie très forte. Ils ont une intelligence émotionnelle forte. C’est aussi souvent un enfant qui réfléchit beaucoup, qui analyse tout continuellement. Ça peut être sur le plan émotionnel, ça peut être l’environnement. C’est un questionnement perpétuel sur le ressenti. Aussi, des enfants perfectionnistes. 

Comment aider un enfant hypersensible ? 

Quand on a une hypersensibilité sensorielle, il faut vraiment l’accompagner. C’est plus difficile la plupart du temps. Parfois, ça va être tactile : les enfants ne vont pas supporter les élastiques des culottes, ou les chaussettes à enfiler le matin. L’enfant ne va pas pouvoir se concentrer sur autre chose. Ça apporte des difficultés à l’école. Le risque, c’est de se dire que l’enfant est capricieux. Il faut trouver des solutions pour toutes ses difficultés. 

Une autre forme d’hypersensibilité concerne les textures dans l’alimentation. J’ai une collègue qui est passée par des purées, même la couleur dans l’assiette est importante. Elle a fait en sorte que tout soit de la même consistance, de la même couleur. Aujourd’hui, l’enfant est au collège, mais elle en a fait quelque chose : elle l’a mis à des cours de cuisine. Elle en a fait quelque chose de positif.

C’est ce qu’il faut faire : trouver la particularité, la comprendre, et de « twister » ce qu’il se passe. 

Comment faire la différence entre un enfant hypersensible et capricieux ?

Il n’y a pas de caprice. Ce ne sont que des réactions émotionnelles intenses à un vécu intense. La réaction émotionnelle peut paraitre démesurée pour l’entourage, mais elle est à hauteur de ce qui est ressenti par l’enfant. 

Est-ce qu’il y a un profil d’enfants hypersensibles ? Et est-ce un tempérament héréditaire ?  

Pour l'aspect génétique, oui. Concernant les profils, il y a autant de formes d’hypersensibilité que d’enfants hypersensibles. On va retrouver certains profils par rapport aux réactions émotionnelles. Tout dépend si l’enfant est introverti ou extraverti. S’il s’exprime facilement, ça va être plus facilement repérable. Certains enfants ont un problème avec la nourriture, les vêtements, d’autres, pas du tout. Ce qui ressort c’est la forte empathie, le fait de tout analyser. Pour moi, c’est une forme de don. C’est un super-pouvoir, mais il faut l’apprivoiser, pour pouvoir l’utiliser comme il faut.

La rédaction de La Maison des Maternelles