france.tv

Harcèlement scolaire : de nouvelles mesures de lutte

3 min de lecture
Publié le 11.06.2019 à 11h32 
(mis à jour vendredi dernier à 18h12)

Un enfant sur 3 serait concerné par le harcèlement scolaire. Dispositif Sentinelles, nouvelles mesures de lutte… Les dispositions se multiplient pour combattre ce fléau.

« Étant au collège j’ai été harceleur envers certaines personnes. » Ce jeune lycéen, comme beaucoup d’adolescents de son âge, a rendu la vie difficile à un camarade de classe lorsqu’il était plus jeune. Aujourd’hui, l’ancienne « victime » est devenu « un pote ». Et le jeune « repenti » a décidé d’intégrer le dispositif Sentinelles et Référents de son établissement.

Ce programme, lancé en 2010, permet de prévenir le harcèlement et empêcher que certains élèves deviennent des boucs émissaires. Des élèves sentinelles sont formés pour identifier toute forme de harcèlement et travaillent, ensuite, à la prévention avec des adultes du monde scolaire et civil. Un dispositif essentiel quand plus de 30 % d’enfants et adolescents déclarent avoir été victimes de moqueries et d’attaques blessantes à l’école, comme le révèle une enquête de l’Unicef, sur le harcèlement, publiée en novembre 2018.

Le cyber-harcèlement touche 24 % des ados

Le rapport souligne également que plus de 62 % des enfants et ados communiquent par internet avec leurs amis. Malheureusement c’est aussi le canal le plus propice au harcèlement. Ils sont ainsi 9,5 % a déclaré avoir été agressés ou harcelés sur les réseaux avec un maximum à 24 % chez les adolescents de 18 ans.

Depuis 2013, le ministère de l’Éducation a lancé, chaque année, le prix « Non au Harcèlement » qui distingue des outils de sensibilisation contre le harcèlement (campagne d’affiches, vidéos…) réalisés par des élèves et du personnels scolaires. Pour l’édition 2019, 40 000 élèves ont participé et créé 1330 projets. Le 3 juin 2019, lors de la cérémonie de remise des prix, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a annoncé un plan d’actions marqué par 10 nouvelles mesures pour lutter contre toutes formes de harcèlements et de cyber-harcèlement, telles que :

  • Instituer dès le CP un prix « Non au harcèlement ».
  • Inscrire dans le code de l’éducation le droit des enfants à suivre une scolarité sans harcèlement.
  • Organiser en France un colloque international.
  • Créer une plateforme nationale pour identifier les intervenants à contacter dans le cadre d’actions de prévention.

à noter

Si vous avez besoin d’aide contactez le numéro vert « Non au harcèlement » : 3020. Il est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h (sauf les jours fériés). En cas de harcèlement sur internet contactez le numéro vert « Net écoute » : 0800 200 000. Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h. Dès le mois de septembre 2019, les horaires seront étendus du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h.
La rédaction de La Maison des Maternelles