france.tv
Parole d'expert

Femmes enceintes : une carte d'accès prioritaire

2 min de lecture
Publié le 21.09.2020 à 11h57 
(mis à jour le 22.09.2020 à 16h06)

Ce matin, notre sage-femme Anna Roy tape du poing sur la table : les femmes enceintes doivent être prioritaires, dans les transports ou les files d’attentes.

« En tant que sage-femme je vois bien que la plupart des femmes enceintes me disent qu’elles sont debouts, bringuebalées etc. Ne serait-ce qu’hier dans le bus parisien il y avait une femme avec son porte-bébé et un enfant de 9 mois qui étaient balancés et personne ne se lève. C’est quand même assez inacceptable. Vous avez des femmes enceintes dans les queues de supermarché, il y a des queues immenses au Monoprix, et j’ai même une patiente qui venait voir pour une PCR, avec des symptômes Covid, et elle attendait dans la queue comme tout le monde, debout. »

La carte de priorité d’accès aux lieux publics

À l’image de la carte pour les personnes handicapées, il est possible de se procurer une carte pour les femmes enceintes et/ou avec un enfant en bas âge, comme explique Anna :

« Moi ce que je propose c’est de ne pas s’énerver et de demander un truc que j’ai découvert malheureusement trop tard, c’est la carte d’accès prioritaire. Ça s’appelle "carte de priorité d’accès aux lieux publics". En fait c’est génial, c’est gratuit, on la demande à la CAF par courrier ou par mail et cette carte vous est délivrée et vous permet de ne plus faire la queue nul part et d’être assise dans les transports en commun. Non mais attendez c’est génial ! Quand on est enceinte et l’enfant avant 3 ans. Et comme ça il n’y a plus de débat. »

« C’est dur aussi de dire : "J’ai le droit de m’asseoir" »

Marie Perarnau estime que même avec cette carte, faire valoir son droit n'est pas facile : « C’est dur aussi de dire : "J’ai le droit de m’asseoir" ». Cependant, Anna insiste :

« Ça donne un espèce de sésame. Les gens ignorent souvent que les parents des enfant de moins de 3 ans sont prioritaires pour s’asseoir. Une fois je me suis assise, je me suis fait traiter de tous les noms parce que j’étais avec mon enfant de moins d’un an, donc je trouve que cette carte c’est très bien. Demandez-la toutes, et ça va faire vraiment évoluer les mentalités. »

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Anna Roy

Sage-femme

expert-photo