france.tv

Enlèvement parental : « Je n’ai pas vu ma fille depuis 3 ans »

2 min de lecture
Publié le 06.11.2020 à 13h27 
(mis à jour le 06.11.2020 à 13h46)

Eileen cherche à retrouver sa fille Allia qui lui a été enlevée à 20 mois par son père. Aujourd’hui, l’enfant a 5 ans et demi et sa mère tente à tout prix de la récupérer.

Eileen était venue témoigner en mai 2019 sur le plateau de LMDM. Elle était revenue sur l’enlèvement de sa fille Allia, 20 mois, par son père qui s’était ensuite enfui avec la petite en Algérie. Lorsqu’elle nous avait raconté son histoire, la jeune mère avait, dans le même temps, réussi à obtenir juridiquement la garde exclusive de sa fille et était en attente d’une troisième audience en Algérie, où elle avait lancé des procédures pour récupérer son enfant. Elle nous explique, aujourd’hui, où elle en est :

« Je n’ai à ce jour toujours pas de nouvelles de ma fille. Mais entre-temps j’ai obtenu sa garde via un jugement en France et en Algérie. Mon ex-conjoint m’a fait croire, un temps, qu’il était revenu à Toulouse et qu’Allia était hospitalisée dans un service d’oncologie. J’ai directement contacté la gendarmerie, et il s’est avéré que c’était complètement faux. »

Ce faux signalement a eu un effet bénéfique. Il a permis de faire ressortir le dossier d’enlèvement, comme nous l’explique Eileen :

« On m’a dit que si je le revoyais il allait se faire arrêter. Je lui ai donc demandé de revenir en France pour soi-disant renégocier le droit de garde en France. Il est revenu et il a été arrêté à l’aéroport de Lyon. Il a été placé en maison d’arrêt, puis, en novembre 2019 il a été jugé coupable et a été condamné à 3 ans de prison ferme. »

Sa fille seule en Algérie

Son ex-conjoint en prison, Eileen n’a cependant toujours pas pu retrouver sa fille qui est restée en Algérie :

« Depuis qu’il a été arrêté je n’ai plus aucune nouvelle. Il était mon seul contact avec ma fille. J’ai essayé de joindre sa famille, notamment un de ses frères mais il m’a bloqué donc je n’ai plus aucune nouvelle. »

Ce sont donc les autorités françaises qui sont actuellement en train d’essayer de demander au père d’Allia de confier l’endroit où se trouve sa fille et avec qui elle vit. Malheureusement il reste silencieux à ce sujet comme le raconte Eileen. Ces derniers espoirs reposent sur les démarches en cours :

« J’ai un jugement algérien qui me confie la garde exclusive de ma fille. J’ai aussi déposé une plainte pour le faire appliquer et faire valoir mes droits. Mais avec la crise sanitaire les frontières sont fermées, et comme je suis Française je ne suis pas prioritaire pour me rendre en Algérie. Je compte y aller dès que possible. Et j’ai toujours espoir, car je n’ai jamais été aussi proche de récupérer ma fille. »

La rédaction de La Maison des Maternelles