france.tv

Enfants hypersensibles : le théâtre pour les aider

2 min de lecture
Publié le 19.10.2020 à 11h19 
(mis à jour le 19.10.2020 à 16h38)

Les enfants hypersensibles ont parfois du mal à s’exprimer et gérer leurs émotions. Des cours de théâtre peuvent leur faire le plus grand bien.

Éric, 5 ans, est un petit garçon hypersensible. Sa mère, Cynthia, a décidé de l’emmener prendre des cours de théâtre pour qu’il apprenne à gérer ses émotions :

« On l’a inscrit au théâtre pour qu’il puisse s’exprimer parce qu’il a du mal à mettre des mots sur ses émotions. Je le vois sur son visage mais il n’arrive pas à le définir. J’espère que ce sera une activité qui l’aidera à essayer de gérer toutes ces émotions qu’il peut ressentir. »

Éric retrouve donc d’autres enfants et une professeure, dans une salle pleine de miroir propice à l’expression corporelle. D’abord, Julie Louart, professeure de théâtre, les fait s’allonger par terre pour travailler sur leur respiration :

« Tout ce travail de respiration leur permet de se centrer sur eux, de se centrer par rapport au sol aussi et d’être dans une détente, donc d’être dans un endroit où on vide les énergies de son corps pour arriver vierge de tout pour la suite. »

« C’est plus difficile pour un enfant hypersensible »

Pour aider ces enfants à exprimer leurs émotions, elle leur propose différents exercices, comme reproduire les sons et les mouvements d’un camarade. Un exercice qui semble plus compliqué pour Éric :

« C’est plus difficile pour un enfant hypersensible de se retrouver seul sur un plateau avec quelque chose de très formel où le public est posé là et lui se retrouve acteur. Donc tout le monde l’observe. »

Avant de se retrouver tout seuls, les enfants fonctionnent en binôme sur scène, notamment lorsqu’elle leur demande d’incarner une émotion et de la transmettre aux autres :

« On va travailler sur des improvisations de groupe ensemble et au fur et à mesure peut-être trouver ce moment où il pourra se retrouver seul au plateau. »

« C’est important pour moi qu’il puisse se sentir à l’aise »

Julie Louart souhaite que les enfants participent au volontariat, elle ne force donc pas les choses. Si Éric ne veut pas aller sur scène, elle retentera sa chance plus tard. Cynthia, la maman, sait que les progrès de son fils ne seront pas instantanés :

« J’espère voir des progrès avec le temps. J’espère, parce que ce n’est pas quelqu’un qui va aller directement vers les autres. Mais c’est important pour moi qu’il puisse se sentir à l’aise partout. »

Si Éric éprouve des difficultés à s’intégrer au sein de la troupe de théâtre, Saverio Tomasella, Docteur en psychologie, explique que les enfants hypersensibles finissent par y arriver :

« Toute situation nouvelle les déstabilise pendant un certain temps, qui peut durer plus ou moins longtemps selon l’enfant, mais dès qu’ils l’ont assimilé, apprivoisé, au contraire ils vont devenir très à l’aide dans cette situation. »

La rédaction de La Maison des Maternelles