france.tv
Parole d'expert

Enceinte, soulager ses douleurs ligamentaires

3 min de lecture
Publié le 11.03.2020 à 12h03 
(mis à jour le 13.03.2020 à 16h40)

Enceinte, difficile d'échapper aux douleurs ligamentaires, surtout au dernier trimestre ! Anna Roy, notre sage-femme, vous explique d’où elles viennent et comment les soulager. 

Enceinte, peut-être êtes-vous sujettes aux douleurs ligamentaires. Rassurez-vous, c’est très fréquent lors de la grossesse. Où se situent ces douleurs ? À quoi sont-elles dues ? Comment les soulager ? Voici les explications de notre sage-femme Anna Roy. 

Deux types de douleurs ligamentaires 

Il faut bien distinguer deux types de douleurs ligamentaires. 

  • Il y a les ligaments du bassin. Ils occasionnent des douleurs au niveau de la symphyse pubienne (articulation qui verrouille le bassin osseux au niveau du pubis) ainsi que dans la jonction entre la colonne vertébrale et le bassin (fesse/bas du dos). 

C’est ce que l’on appelle le fameux syndrome de Lacomme. C’est-à-dire une douleur au niveau de la symphyse pubienne qui peut irradier dans les jambes. Cela peut être extrêmement invalidant puisque cela est très douloureux. 

  • Les ligaments de l’utérus. Ce sont les ligaments de fixité. 

Ils occasionnent plutôt des douleurs à l’aine ou en haut de l’utérus. Anna Roy explique : 

« C’est le principe de la Montgolfière. L’utérus est accroché par des ligaments. Plus l’utérus grossit, plus les ligaments qui le tiennent tirent. Et c’est pour cela que ça fait mal. » 

Plus de 90% des femmes vivront ces douleurs à un moment de leur grossesse.

Pourquoi a-t-on des douleurs ligamentaires lors de la grossesse ? 

Les douleurs ligamentaires sont monnaie courante chez la femme enceinte. Les responsables de ces douleurs sont : 

  • L’imprégnation hormonale (relaxine) qui relâche les ligaments (ce qui sera très utile pour l’accouchement).
  • La carence en magnésium.
  • Le poids du bébé. 

Comment les soulager ? 

Si ces douleurs sont vives, Anna Roy admet qu’il n’y a rien de bien miraculeux à faire pour les faire disparaître : « Des fois et le plus souvent même, les douleurs cessent d’elles-mêmes avant de revenir ». 

Il existe quand même quelques conseils à suivre : 

  • Pratiquer une activité physique régulière (comme la marche, la gymnastique aquatique),
  • Il faut éviter de porter des charges lourdes,
  • Utiliser des ceintures de maintien comme les Physiomat ou Obstémix,
  • Adopter une alimentation équilibrée pour ne pas prendre trop de poids,
  • Une alimentation riche en magnésium est préférable ainsi qu’un apport supplémentaire par complément alimentaire, sur les conseils de votre médecin. Côté alimentation, vous pouvez consommer des amandes, des bananes, du chocolat noir, du riz complet, des lentilles ou un eau enrichie type Hépar.
  • Prenez garde aux mouvements brusques. Quand vous vous relevez d’une chaise ou d’un lit, aidez-vous toujours de vos bras pour vous relever,
  • N’hésitez pas à masser les parties endolories, 
  • N’hésitez pas à prendre un rendez-vous pour vous faire masser chez un kinésithérapeute ou ostéopathe.
La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Anna Roy

Sage-femme

expert-photo