france.tv

Enceinte, quelles méthodes naturelles pour arrêter de fumer ?

3 min de lecture
Publié le 12.06.2020 à 10h09 
(mis à jour le 22.06.2020 à 18h11)

Quand l'addiction à la cigarette est installée depuis longtemps, il peut être difficile d'arrêter de fumer. Des méthodes naturelles peuvent vous y aider.

Fumer enceinte peut comporter de nombreux risques pour le déroulement de la grossesse et le développement du bébé. Selon l’Agence française de sécurité sanitaire des produits dérivés (Afssaps) le risque le plus courant est la prise de poids insuffisante du bébé, qui pourrait entrainer des problèmes importants s'il venait à naître prématurément.

Le tabac augmente aussi le risque de grossesse extra-utérine, de fausse-couche, d’accouchement prématuré, d’enfant mort-né et de mort subite du nourrisson. Des risques également encourus par une future maman qui est fumeuse passive. 

Si vous avez besoin d'aide pour arrêter la cigarette, parlez-en en premier lieu à un professionnel de santé. Vous pouvez consulter votre médecin traitant ou une sage-femme qui saura vous conseiller. Il.elle pourra vous proposer un suivi psychologique, un traitement de substitution nicotinique, et/ou un sevrage par méthode naturelle.

Attention cependant, selon les cas, la méthode naturelle peut ne pas suffire. Cela fonctionnera pour certaines femmes, d'autres utiliseront la méthode naturelle en complément d'un sevrage par substituts. Edwige Dautzenberg, sage-femme et tabacologue au centre hospitalier de Versailles, explique :

« Pour moi si on arrête, le moyen d’arrêter n’est pas un problème. Si on préfère l’acupuncture et que ça marche : très bien ! Ce que l’on sait, c'est que ces moyens-là ne sont pas supérieurs à la substitution et à l’accompagnement. »

Les méthodes alternatives

Les futures mamans fumeuses peuvent se tourner vers différents professionnels qui proposent des accompagnements pour l’arrêt du tabac :

  • Les hypnothérapeutes : en agissant sur l'inconscient, l'hypnose peut aider à arrêter de fumer. L'état d'hypnose est un état intermédiaire, entre l’éveil et l’endormissement. L’hypnose vise à dialoguer avec l’inconscient et le stimuler. Le Dr Jean-Marc Benhaiem, médecin hypnothérapeute, explique :

« Finalement, l'hypnose, c'est quelqu'un qui se réveille. Qui se réveille d'un engourdissement, d'une emprise... »

 
  • Les sophrologues : associée à un travail psychologique et à l'hypnose, la sophrologie peut s'avérer efficace. Elle induit des techniques respiratoires, des méthodes de relaxation, un travail sur le gôut et l'odorat, ainsi que des suggestions positives pour vous aider à vous passer de vos habitudes de fumeur.
  • Les homéopathes : plusieurs remèdes homéopathiques peuvent vous aider à arrêter le tabac, notamment TABACUM. Sachez que votre pharmacien peut aussi préparer une dilution homéopathique avec un échantillon de votre marque de cigarette. En le prenant, vous aurez immédiatement un mauvais goût de nicotine dans la bouche : cela peut vous passer l'envie d'allumer une cigarette ! Enfin, le sevrage du tabac provoque des symptômes que vous pouvez calmer avec l'homéopathie, comme NUX VOMICA pour l'irritabilité, BELLADONA pour les troubles du sommeil, AURUM METTALLICUM pour les angoisses, entre autres. N'hésitez pas à vous faire conseiller par un médecin homéopathe. 
  • Les acupuncteurs : l’acupuncture consiste à introduire des aiguilles très fines en des points précis du corps. En matière de sevrage tabagique, différentes méthodes existent au niveau des points puncturés et de la durée du traitement.
La rédaction de La Maison des Maternelles