france.tv
Tuto

Enceinte, je peux courir !

3 min de lecture
Publié le 29.10.2019 à 14h45 
(mis à jour le 29.10.2019 à 14h55)

La course à pieds est le sport idéal pour que les futures mamans se maintiennent en forme, comme nous l’explique Karim NGosso, notre coach sportif.

Peu onéreuse, accessible à toutes, praticable en ville, à la mer, à la montagne, comme à la campagne, la course à pied est une activité sportive que les femmes enceintes peuvent pratiquer, sauf avis médical, comme le rappelle Karim NGosso, coach sportif :

« Souvent le running est le premier accès à l’activité sportive. On n’a pas à réfléchir, ça ne coûte rien, on sort et on va courir. Et c’est aussi possible de courir enceinte. Elles ont le droit de sortir et de faire des activités out door. »

Exit les idées préconçues qui voudraient que le running soit dangereux :

« Ce n’est pas dangereux du tout. Votre bébé est protégé comme dans une chambre dans son liquide amniotique. Il n’y a aucun risque donc vous pouvez courir autant que vous voulez. Il y a quand même quelques petites précautions à prendre. »

L’expert préconise aux femmes enceintes de courir avec des chaussures montantes qui maintiennent les chevilles. Car les futures mères produisent une hormone appelée la relaxine, et qui rend les articulations hyperlaxes. Cela augmente donc les risques d’entorse en courant. Pour Karim, l’idéal est donc de faire son footing avec une paire de chaussures de randonnée assez souple pour courir.

Autre équipement indispensable : la bouteille d’eau : « Il faut beaucoup plus vous hydratez qu’avant votre grossesse. »

Quand vous êtes parée pour le footing, pensez à bien vous étirer et à votre parcours : présence de toilettes en cas d’envie pressante, surface plane pour le dos et la posture (on évite les chemins de forêt). N’oubliez pas non plus que votre foulée a changé ainsi que votre centre de gravité. Vous allez donc courir moins rapidement et moins longtempss. N’hésitez pas à prendre de nombreuses pauses.

« Vous allez désormais courir en vous redressant un peu plus. Et quand vous posez le pied par terre, essayez, le plus possible de le faire avec le milieu du pied. Qu’il soit en contact avec le sol en premier et non pas le talon en premier comme on le fait souvent avec des chaussures de running normales. »

Un footing durant le premier, second, troisième trimestre ? Karim conseille plutôt le second pour s’adonner à cette pratique :

« Je vous conseille de courir pendant votre deuxième trimestre de grossesse. Mais après, vous faites comme vous le sentez. Si vous n’avez pas de douleurs et pas de nausées pendant votre premier trimestre, vous pouvez courir sans problème. »

à noter

Pensez bien à toujours demander l’avis de votre gynécologue, médecin, sage-femme, avant de décider de commencer ou de poursuivre une activité sportive.
La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Karim NGosso

Coach

expert-photo