france.tv
Tuto

Enceinte, comment soulager la sciatique ?

3 min de lecture
Publié le 22.01.2020 à 12h06 
(mis à jour le 23.01.2020 à 12h29)

La sciatique touche environ la moitié des futures mamans pendant leur grossesse. Découvrez nos exercices pour la soulager avec Anne Cornetet, ostéopathe.

La sciatique, qu’est-ce que c’est ? 

La sciatique de la femme enceinte est en réalité une sciatalgie. C’est-à-dire une douleur sur le territoire du nerf sciatique. 

sciatique

Elle peut être limitée à la fesse ou s’étendre jusqu’au pied. S’il n’y a pas d’antécédents, ce n’est pas dû à un problème discal. 

Généralement, la douleur est due à : 

  • Une tension musculaire, par exemple au niveau du muscle pyramidal qui est situé en profondeur de la fesse. 
  • Aux modifications de posture chez la femme enceinte, associées à l’imprégnation hormonale qui relâche les ligaments. C’est aussi la conséquence de la prise rapide de poids. 
  • À un blocage fréquent des articulations sacro-iliaques. C’est ce que l’on retrouve très souvent chez les femmes enceintes en consultation d’ostéopathie. 

Comment soulager la sciatique ? 

Nous avons posé la question à Anne Cornetet, ostéopathe à la maternité des Bluets à Paris : 

« Je préconise avant toute chose, un bilan et un traitement ostéopathique. On va commencer par donner des conseils de préventions sur comment se baisser, s’asseoir, porter une charge. Ensuite nous allons travailler des étirements qui permettent de compléter le traitement. »

Dans la pratique, voici les étirements recommandés :

  • Il faut assouplir les articulations sacro-iliaques (la jonction entre le sacrum avec les deux os iliaques). Un exercice de mobilisation inspiré de la danse orientale en position debout. Avec le bassin, il faut faire des ronds pour permettre aux sacro-iliaques de bouger. De la même manière, il est aussi possible de l’assouplir en faisant un « 8 » avec son bassin.
  • En position assise cette fois, il faut poser son pied sur son genou, et doucement se pencher en avant à partir du bassin, en projetant son thorax vers l’avant. 
  • Enfin, en position allongé couché sur le dos et sur le côté. Il faut pousser sa sacro-iliaque vers l’avant. 
  • Bon à saoir : ces exercices aident aussi pendant le travail à l’accouchement. 

Faire ces exercices tous les jours, 2 minutes à chaque fois. À noter : il ne faut pas attendre d’avoir mal pour pratiquer ces exercices. N’hésitez pas à consulter un ostéopathe qui saura vous conseiller.

La rédaction de La Maison des Maternelles