france.tv
Parole d'expert

Détecter les problèmes d’audition de mon bébé

4 min de lecture
Publié le 24.01.2020 à 13h09 
(mis à jour le 05.02.2020 à 14h29)

En France, un bébé sur 1000 naît avec un problème d'audition. Comment reconnaître les signaux d’un trouble de l’audition chez un enfant ? On fait le point avec notre pédiatre Arnault Pfersdorff.

Les problèmes d’audition chez un bébé doivent être détectés au plus vite. Quelques signes avant-coureurs peuvent aider à percevoir que son enfant n’entend pas bien :

  • Le bébé produit moins de sons entre 4 et 6 mois qu’à la naissance.
  • Il ne réagit ou ne se réveille pas s’il y a un bruit fort.
  • Il ne tourne pas la tête en direction de votre voix.
  • Il ne réagit pas si vous parlez derrière lui.

Il faut savoir que 30 à 50 000 enfants et adolescents présentent des altérations sévères ou profondes de l’appareil auditif. Pour notre pédiatre, Arnault Pfersdorff, il y a de véritables risques à ne dépister une surdité que tardivement :

«  Une surdité dépistée trop tardivement provoque un retard de langage, un isolement de l’enfant ainsi que des troubles du comportement ou encore un déficit d’attention. Et si l’enfant est pris en charge trop tardivement, elle sera alors plus complexe. »

Les origines de la surdité chez l’enfant

L’origine de la surdité chez un enfant peut être liée à plusieurs facteurs :

  • Un problème de conduction dû à des otites ou du cérumen.
  • Une atteinte neurosensorielle.

Aussi, il faut savoir que :

  • 1/3 des surdités à la naissance sont d’origines génétiques.
  • Elles peuvent venir de malformations congénitales comme des infections pendant la grossesse telles que la rubéole, le CMV ou la toxoplasmose.
  • Et pour 30% des surdités, aucune cause n’est trouvée.

Quels enfants ont le plus de risque d’être sourd ?

  • Les grands prématurés.
  • Les bébés ayant eu une jaunisse importante.
  • Ceux avec des antécédents familiaux de surdité.

Un dépistage dès la naissance

Il est possible de détecter la surdité à la naissance comme nous l’explique notre pédiatre :

« La surdité congénitale est dépistée systématiquement depuis 2012 dans toutes les maternités. On utilise des appareils portables qui détectent les oto-émissions acoustiques. C’est rapide et indolore pour le bébé. Ce test se fait dans les deux jours suivants la naissance. Nous vérifions ainsi que l’oreille est capable de réagir à une stimulation sonore. »

Mon enfant présente un trouble auditif, que faire ?

Selon le degré de surdité de l’enfant, plusieurs solutions existent :

  • Des aides auditives comme certaines prothèses, qui peuvent être posées dès 3 mois.
  • Des implants cochléaires (un appareil qui stimule le nerf auditif).
  • L’accompagnement du langage chez un orthophoniste.

Quels moyens de préventions ?

Les moyens de préventions concernent surtout les femmes enceintes, ou celles désirant mettre un bébé en route :

  • Il est conseillé aux femmes désirant un enfant de se faire vacciner contre la rubéole, avant de tomber enceinte.
  • Attention à l’hygiène lorsque vous êtes enceinte : lavez-vous les mains régulièrement pour limiter le risque de CMV, évitez le contact avec les enfants en bas âge.
La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo