france.tv
Parole d'expert

Déconfinement, suivi médical, arrêt de travail : toutes vos questions sur la grossesse et le coronavirus

2 min de lecture
Publié le 14.04.2020 à 16h22 
(mis à jour le 14.04.2020 à 18h57)

Alors que le Président de la République a annoncé un déconfinement progressif à partir du 11 mai, de nombreuses questions se posent pour les femmes enceintes et leur santé. 

Anna Roy notre, sage-femme, nous confie ses préoccupations concernant les femmes enceintes et nous prodigue quelques conseils. 

LMDM- Le Président Emmanuel Macron a annoncé que les personnes dites "à risques" devraient rester chez elle même après le 11 mai. Qu'en est-il des femmes enceintes ? 

Anna Roy- Ce que je peux vous dire c'est qu'à partir du troisième trimestre on ne se posera pas vraiment la question, les femmes resteront chez elles. Au deuxième trimestre c'est encore impossible de répondre tant qu'on n'a pas les modalités de déconfinement. En tout cas, je conseillerais à une femme au deuxième trimestre qui a d'autres enfants plus grands de ne pas les envoyer à l'école. 

Les femmes enceintes au deuxième trimestre doivent-elles reprendre le travail si leur médecin ne reconduit pas leur arrêt de travail ? 

J'estime que l'on n'est pas enceinte 500 fois dans sa vie, et que la grossesse est un temps privilégié et de parenthèse dans l'existence. Donc j'ai tendance à dire qu'il faut prolonger les arrêts de travail des femmes enceintes en ce moment. 

Peut-on encore déclarer une grossesse malgré le confinement et comment le faire ? 

On peut tout à fait soit se rendre chez son gynécologue ou sa sage-femme pour déclarer sa grossesse, ou bien le faire en téléconsultation. Cela peut même se faire par courrier. Ça marche toujours. 

Est-ce risqué de ne pas du tout faire d'exercice lorsque l'on est enceinte ? Quel sport privilégier ? 

Oui, le mouvement est très important. Il faut bouger, aller marcher en respectant les mesures de sécurité, faire un peu de sport chez soi. C'est fondamental. Le yoga et le pilate sont très bien pour cela. Il faut simplement éviter le sport qui sollicite les abdominaux pour les femmes qui viennent d'accoucher. 

Que dire aux femmes qui ont peur de se rendre à l'hôpital pour un rendez-vous de troisième trimestre ? 

Les maternités sont très bien organisées, les patients sont séparés les uns des autres et tout sera fait pour qu'elles n'attrapent pas le virus. Par ailleurs, si la maternité n'a pas annulé le rendez-vous, c'est qu'elle le juge indispensable. Il ne faut pas hésiter à contacter sa maternité en cas de question, pour être rassurée. 

Une femme a-t-elle plus de risque de faire une fausse couche si elle contracte le coronavirus au premier trimestre ? 

On ne sait pas trop, les études sont assez contradictoires, mais  priori, il n'y a pas trop de risque surajouté par le coronavirus. 

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Anna Roy

Sage-femme

expert-photo