france.tv

Créer du lien avec bébé grâce aux massages

2 min de lecture
Publié le 25.05.2021 à 17h01 
(mis à jour le 26.05.2021 à 08h07)

Masser son bébé contribue à développer un lien fort avec lui.

Julie est la maman d’Émy, 3 mois. Lorsque sa fille est née, la jeune mère a tout de suite ressenti que quelque chose la reliait à son bébé :

« Je dirais que ça a été un lien quasi immédiat quand on l'a posée sur moi. Et l’amour a été immédiat. »

Si Julie ne s’est pas posée de questions sur l’amour qui la lie à sa fille, elle confie cependant que « tout le reste a été plus compliqué ». Par cela elle entend : apprendre à communiquer avec son bébé, à lui parler, à devenir parent… :

« Je me pose beaucoup de questions sur la façon de faire pour être une bonne maman, sur la manière de réussir à être apaisée. Je me demande aussi comment bien manipuler Émy, comment la nourrir, comment construire une relation avec ma fille. Car cela n’est pas forcément facile. »

Julie a eu sa fille à 38 ans. Ses propres parents ont eu leurs enfants bien plus jeunes, et ont confié à Julie qu’ils ne se posaient alors que peu de questions. La nouvelle maman fait tout l’inverse :

« J’ai tendance à penser à tout : les conséquences humaines, les conséquences à long terme du moindre acte qui concerne ma fille. »

Un atelier pour renforcer les liens

Pour renforcer le lien avec sa fille et prendre confiance en ses gestes et capacités de maman, Julie s’est inscrite à des séances de massage :

« Pour les massages ce n’est pas quelque chose que j’osais faire seule. Comment appuyer ? Comment la toucher ? »

Sandrine Léveillé est éducatrice de jeunes enfants et directrice de crèche. Elle a créé des ateliers massage bébé à Lyon, pour que parent et enfant apprennent à lâcher prise ensemble et à se connecter :

« Par le massage, l’enfant découvre son schéma corporel. Il découvre toutes les parties de son corps. Donc c’est très important d’avoir cette capacité à le masser de manière moelleuse, tout en douceur mais avec une certaine fermeté. C’est un moment de relation qui se créé entre les parents et l’enfant. Cela va permettre, pour le futur, d’être dans un toucher bienveillant, un toucher contenant et d’être vraiment dans des fonctions parentales qui vont aider aussi pour le rôle de parent. »

Julie ressort comblée de cette séance tandis qu’Émy est détendue, sereine et lâche un bâillement de plaisir à la fin des massages.

La rédaction de La Maison des Maternelles