france.tv
Parole d'expert

Covid : quels symptômes chez les bébés ?

3 min de lecture
Publié le 16.09.2020 à 12h49 
(mis à jour le 16.09.2020 à 16h15)

Les jeunes enfants sont-ils plus exposés au coronavirus ? Comment les protéger, les sensibiliser ? Le point avec notre pédiatre Arnault Pfersdorff.

Selon le pédiatre Arnault Pfersdorff, les bébés et enfants ne sont pas plus exposés que les adultes au Covid-19, ce serait même le contraire :

« C’est très rare que les enfants contaminent les adultes, c’est 10% à peu près. Et 90% c’est plutôt les adultes qui contaminent les enfants. C’est pour ça qu’il ne faut pas empêcher de voir les grand-parents. 27 millions de personnes atteintes, 1 million de morts dans le monde entier. 300 000 personnes atteintes en France, dont 30 000 morts. Les enfants c’est 0 mort en-dessous de 15 ans. »

Ne pas céder à la panique 

« C’est vrai que dans les crèches en ce moment on le voit, la reprise de la maternelle, dès qu’il y a un bébé qui a une toux ou un petit peu de fièvre, c’est la panique parce que tout le monde craint que ce soit la Covid. Alors, on ne panique pas, il y a les rhino-virus qui se développent en ce moment en France, on est dans cette période là, les virus classiques chez les enfants et chez les adultes aussi. Et dans les crèches ou les écoles ils vont vous appeler en vous disant : « Il faut consulter ». Nous donnons des conseils par téléphone et il n’y a en général pas besoin de faire de frotti chez les enfants. Chez un enfant qui a vraiment la Covid, ça peut être une diarrhée, ça peut être une éruption, une toux, une fièvre. 60% des enfants quand ils ont la Covid, ont des symptômes banaux. Donc c’est à voir avec le médecin et il ne faut pas paniquer. »

Pourquoi les enfants sont moins atteints que les adultes ?

« Les enfants ont probablement une immunité qui est stimulée par les vaccins. Ça participe à une meilleure défense. Les enfants sont mieux protégés, on a très peu d’enfants qui ont été admis dans des services de réanimation en France. »

Si Arnault Pfersdorff insiste sur l’immunité par les vaccins, ce n’est pas la seule chose qu’il est possible de faire pour continuer à protéger son enfant :

« Les gestes barrières, se laver les mains, porter le masque bien entendu. En dehors des gestes barrières, il y a l’alimentation, il faut donner de la vitamine D, puis les vaccins contre la grippe qu’on va encourager à faire pour éviter les symptômes de la Covid, puisque la grippe quand elle va arriver en Décembre elle va ressembler à la Covid. Donc pour éviter la panique, on encourage, nous les pédiatres en France, à vacciner contre la grippe. »

Comment sensibiliser les enfants ?

« Il y a un truc qui est intéressant c’est de montrer et de décrire aux enfants, déjà à partir de 2-3 ans, leur montrer ce que c’est que la dissémination d’un virus. Il y a un petit jeu qui est très simple : on met des paillettes dans une assiette, on demande à l’enfant de mettre ses mains dessus, on lui demande de serrer la main de l’adulte, et après on lui dit : "Tiens coucou, regarde ce que j'ai sur les mains", et il voit les paillettes. Et on peut faire la même chose après : il se gratte le nez, la bouche. Et il va voir le virus qui va passer à tel et tel endroit. C’est une très bonne façon de sensibiliser les enfants à partir de 2-3 ans pour lui expliquer comment la contamination se fait. »

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo