france.tv

Coronavirus : un danger pour les enfants et les femmes enceintes ?

3 min de lecture
Publié le 31.01.2020 à 16h49 
(mis à jour le 18.03.2020 à 16h29)

L’épidémie de coronavirus se répand dans le monde et particulièrement en Chine. Quelques cas ont été recensés en France. Le virus est-il dangereux pour les enfants et les femmes enceintes ? LMDM fait le point avec une experte de l’Institut Pasteur. 

Depuis quelques semaines, un nouveau virus baptisé le coronavirus se propage un peu partout dans le monde. Pour l’heure, 10 000 personnes sont atteintes, principalement en Chine. Quelques cas ont été signalés en France. Mais qu'en est-il sur sa dangerosité pour les femmes enceintes et les enfants en particulier ?

Pour en parler, nous avons posé la question à Sylvie Behillil, la responsable adjointe du Centre National de Référence Virus des infections respiratoires à l’Institut Pasteur.

Quelle dangerosité pour les enfants et les femmes enceintes ? 

Ce que l’on sait actuellement, c’est que les adultes sont davantage touchés par le coronavirus que les enfants. La moyenne d’âge des personnes atteintes est de 59 ans et peu d’enfants seraient touchés. Sylvie Behillil note une similarité avec d’autres virus du même type : 

« On ne sait pas pourquoi le coronavirus touche particulièrement les adultes. Ce que l’on sait c’est que pour l’épidémie de SRAS, peu d’enfants étaient touchés. Il en est de même pour le MERS coronavirus qui sévit principalement au Moyen Orient. Nous n’avons pas d’explications à cela. Concernant le virus, c’est les seuls cas en France sont des personnes qui ont voyagé à Wuhan [berceau de l’épidémie, NLDR]​​​​​​ ainsi qu’un médecin qui a été en contact avec une des malades sans protection. »

Les symptômes du coronavirus 

Les symptômes du coronavirus peuvent sembler très similaires à ceux de la grippe. Ils déclenchent : 

  • De la fièvre,
  • De la toux,
  • Une difficulté à respirer,
  • Des douleurs dans la poitrine,
  • Des douleurs articulaires.

Grippe/coronavirus, comment faire la différence ? 

Cliniquement, il est difficile de faire la différence. D’autant plus que la France est en pleine épidémie de grippe actuellement. Les cas en France de coronavirus étant pris en charge, c’est plutôt l’épidémie de grippe qu’il faut endiguer. 

Notre spécialiste rappelle l’importance de la vaccination au début de l’hiver, en particulier chez la femme enceinte :

« Depuis 2009, on s’est rendu compte que la femme enceinte était particulièrement vulnérable à la grippe. Le virus H1N1 peut provoquer le décès de la femme enceinte ou de son bébé. Le vaccin marchant correctement, on le recommande à la femme enceinte avant le début des épidémies hivernales. Elle peut se faire vacciner à n’importe quel trimestre de sa grossesse et protégera, par la même occasion, son bébé. Le nourrisson sera également protégé sur ses premières semaines de vie.». 

La rédaction de La Maison des Maternelles