france.tv

Coronavirus : puis-je allaiter mon bébé ?

2 min de lecture
Publié le 08.04.2020 à 16h47 
(mis à jour le 09.04.2020 à 12h21)

Faut-il allaiter ou au contraire proscrire l’allaitement lorsque l’on est atteinte par le Covid-19 ? Ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi les différentes informations, LMDM fait le point. 

Elise Chenel est infirmière puéricultrice au service néo-natalogie de l’hôpital Robert Debré, spécialiste de l’allaitement. Elle nous parle de l'allaitement pour les femmes porteuses du Covid-19.

LMDM - Sur les réseaux sociaux, on peut lire beaucoup d’avis contradictoires sur l’allaitement avec le Covid-19. Les femmes peuvent-elles toujours allaiter ?

Elise Chenel - Oui, c’est toujours d’actualité. Vous pouvez commencer et continuer à allaiter même si vous êtes atteinte du Covid-19. En fait le lait maternel se fait à partir du sang, or le virus n’est pas dans le sang. 

Comment se passe l’allaitement pour ces femmes ? 

On leur demande de respecter les gestes barrières, de se désinfecter les mains et de porter un masque quand elles allaitent. Durant l’allaitement l’enfant est proche de la bouche de sa maman, si elle tousse, on va lui demander de tourner la tête. Avec le masque l’enfant est protégé. Quand l’enfant dort, on demande aux mamans de mettre leur bébé un peu plus loin que d’habitude. Cela leur permet aussi d’enlever leur masque de temps en temps. 

On sait que l’allaitement permet de créer du lien entre la mère et son enfant. Craignez-vous que le coronavirus complexifie la création de ce lien ?

C’est un sujet qui nous inquiète effectivement, car quand l’enfant naît, on a besoin de le sentir contre soi. Malheureusement pour protéger l’enfant, on est obligé d’imposer ces distances pour l’instant. 

Est-il préférable de tirer son lait ? 

C’est à chaque femme de décider. Souvent les mamans qui tirent leur lait sont plus rassurées car elles peuvent voir la quantité consommée par le bébé, surtout en ce moment où elles ne peuvent pas forcément aller faire facilement peser leur bébé. Chaque mère décide ce qui est le mieux selon elle.

La rédaction de La Maison des Maternelles