france.tv

Coronavirus : des éditeurs mettent à disposition gratuitement leur manuels numériques

2 min de lecture
Publié le 16.03.2020 à 17h13 
(mis à jour le 17.03.2020 à 17h42)

Pour assurer la continuité de l’enseignement en temps de confinement, les éditeurs pédagogiques mettent à disposition des professeurs et des élèves des manuels numériques.

Assurer la continuité pédagogique 

Alors que le gouvernement a annoncé la fermeture de tous les établissements scolaires, les éditeurs scolaires proposent gratuitement leurs manuels pédagogique

Ces éditeurs sont membres de l’association « Les éditeurs d’éducation » il s’agit de : Belin éducation, Bertrand-Lacoste, Bordas, Casteilla, Delagrave, Didier, Docéo, Fontaine, Picard, Foucher, Le génie éditeur, Génération 5, Hachette éducation, Hachette technique, Hatier, Istra, Jeulin, La librairie des écoles, lelivrescolaire.fr, LT, Lanore, Magnard, Maison des langues, Nathan, Nathan technique, Retz, Sedrap et Vuibert. Chacun d’eux informera sur son site ou bien sur les réseaux sociaux des modalités d’accès à ces livres numériques. Avec cette mesure, ils souhaitent « accompagner la continuité pédagogique voulue par le ministre de L’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. »

Les éditions Nathan ont d’ores et déjà publié un communiqué sur leur site web :

« La plateforme collaborative pédagogique Pearltrees Education assure la bascule totale ou partielle d’un établissement vers l’enseignement à distance, sans rupture des activités pédagogiques. Elle intègre les manuels granulaires Nathan et propose des formations gratuites aux lycées qui réalisent ou anticipent une transition pour assurer un passage rapide et efficace à un enseignement à distance.

Afin d’assurer aux enseignants et aux élèves les moyens de poursuivre la totalité de leurs activités pédagogiques, de l’apprentissage quotidien à la préparation des examens, Nathan et Pearltrees Education ont décidé de mettre à disposition des lycées utilisateurs de la plateforme Pearltrees Education ces manuels granulaires. Ils seront accessibles gratuitement jusqu’à la fin de l’année scolaire. »

Il s’agit également d’aider les parents dans leur mission d’éducation durant cette période « qui n’est pas une période de vacances » a insisté Jean-Michel Blanquer, qui a également annoncé qu’un dispositif « Ma classe à la maison » allait être mis en place. 

La rédaction de La Maison des Maternelles