france.tv

Confinement et autisme : les conseils d'une pédopsychiatre

3 min de lecture
Publié le 02.04.2020 à 09h31 
(mis à jour le 09.04.2020 à 12h20)

Comment se passe le confinement avec un enfant porteur de Troubles du Spectre de l'Autisme ? LMDM a rencontré la professeure Frédérique Bonnet-Brilhault, spécialiste de ces troubles.

Frédérique Bonnet-Brilhault est psychiatre, professeure de médecine et coordinatrice du Centre d’Excellence Autisme et Troubles du Neurodéveloppement de Tours. Elle nous explique comment se passe le confinement pour les enfants autistes et leurs parents.

LMDM : Pouvez-vous nous rappeler comment définir l’autisme, ou plus précisément, les Troubles du Spectre de l'Autisme (TSA) ?

Pr Frédérique Bonnet-Brilhault : Le Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA) regroupe un ensemble de troubles qui ont comme caractéristiques communes des difficultés de communication et d’interaction associées à des comportements répétés et des intérêts restreints. Ces difficultés sont liées à des particularités du développement et du fonctionnement cérébral. Les formes cliniques sont très variées, c’est pour cela qu’on parle de « spectre ». 1% de la population générale est concernée, des enfants mais également des adultes. 

Nous vivons une période particulière, déjà complexe à comprendre pour les enfants dits « normaux ». Qu’en est-il pour les enfants autistes ? 

On ne peut généraliser pour les « enfants autistes » puisque cela va dépendre de chaque cas, si l’enfant a accès, au langage, à la communication avec les supports visuels… 

Pour les parents d’enfants autistes qui nous lisent, quels conseils concrets pourriez-vous donner sur la façon dont ils devraient expliquer la situation à leurs enfants ? 

Il faut expliquer simplement, ne pas mentir mais ne pas chercher à tout dire, s’ajuster à son enfant, à son niveau de compréhension. Les parents connaissent leur enfant, il faut les rassurer sur leurs compétences en cette période particulière et ensuite les orienter vers les bonnes informations. La Plateforme nationale Autisme Info Service fait  le relais de ces informations. Pour les parents dont l’enfant est suivi il faut bien sûr ne pas hésiter à contacter les professionnels, pour des conseils qui seront beaucoup plus individualisés. 

Concernant le confinement : pouvez-vous expliquer pourquoi cela peut être particulièrement difficile pour les enfants autistes et leurs parents ?

Cela peut être plus difficile mais également paradoxalement apporter un contexte différent. Pour l’instant (et bien sûr cela est à réévaluer chaque jour et dans le temps) nous avons également des retours de familles qui nous disent que l’absence de pression scolaire, le rythme ralenti de la vie familiale est favorable à un certain apaisement. D’autres familles vivent des situations plus complexes, avec par exemple des enfants très ritualisés et qui ont du mal à s’ajuster à ces conditions de vie différentes. 

Quels conseils donner aux parents qui aujourd’hui se retrouvent à leur domicile avec leur enfant et se sentent démunis ? Avez vous des conseils pour réduire l’anxiété des enfants lié au confinement ?

Il ne  faut pas hésiter à se faire aider, contacter les professionnels, ne pas rester isolé face à ces difficultés. Il est important de tenir la longueur, de maintenir un rythme de vie, des routines de la vie quotidienne, avec une alternance d’activités et de pauses donc il faut avoir aussi pour soi soutien et relais. Il faut se dire également que le plus important est de se maintenir en bonne santé, être vigilant à la santé de son enfant et aux gestes barrières, vivre au mieux ensemble cette période particulière et que les autres exigences (scolaires, apprentissages) doivent être mises au second plan. 

Attention à ne pas exposer les enfants à trop d’informations par les médias, les enfants ne filtrent pas comme les adultes et les informations en boucle sont anxiogènes. Il ne faut pas hésiter à écrire un planning par écrit avec les temps d’activités et de pause , avec des pictogrammes si besoin pour aider l'enfant à se repèrer.

Marion Cousin