france.tv

Comment se passe la première tétée après la naissance ?

2 min de lecture
Publié le 29.06.2020 à 14h31 
(mis à jour le 07.09.2020 à 16h01)

Juste après la naissance, bébé peut être mis au sein. Véronique Darmangeat, consultante en lactation, nous aide à tout comprendre sur la première tétée.

Une tétée importante pour la suite 

La première tétée a lieu, idéalement, dans la salle d’accouchement et dans l’heure qui suit la naissance. Pas de panique, les sages-femmes et le personnel hospitalier sont présents pour accompagner et aider la jeune maman à mettre bébé au sein. Il est important que la femme soit aidée lors de la première tétée, car c’est souvent celle qui détermine le reste de l’allaitement. C’est ce que nous explique Véronique Darmangeat, consultante en lactation : 

« Il faut faire attention au démarrage de l’allaitement : c’est-à-dire d’avoir un bébé qui tète souvent dès le premier jour et de ne pas les laisser dormir pendant des heures. Parce que quand vous avez un bon démarrage d’allaitement, que ce soit pour un ou deux bébés, la suite de l’allaitement se passera bien. Il faut dès le début que l’enfant et la maman puisse trouver une position confortable, l’aide des proches et des sages-femmes peut être très importante pour bien positionner le bébé, surtout lors d’un premier allaitement. »

La première position 

Il existe 2 positions qui vont permettre de donner le sein au nouveau-né :

« Pour la première position, la maman est inclinée vers l’arrière et le bébé est, lui, à plat ventre contre la peau de sa mère. Ou la position, dite de la « madone inversée ». Si la femme choisit de donner le sein gauche, elle tient alors son bébé dans le bras droit, main droite sous la nuque et main gauche sous le sein. Cela permet au nourrisson d’ouvrir grand la bouche et à sa mère de bien lui présenter le mamelon. »

madone inversé

Le bébé va se diriger naturellement vers le sein et commencer à téter. 

La durée

Le nouveau-né peut téter 5 à 10 minutes ou plus lors de sa première tétée. Il vous faut alors bien l’étudier pour savoir s’il se nourrit correctement et quand il a terminé. Véronique Darmangeat conseille :

« On regarde s’il déglutit régulièrement. Pour cela il faut voir le double menton du bébé se gonfler, comme un pélican qui mangerait du poisson. C’est très important car certains nourrissons sont champions pour tétouiller pendant des heures sans rien avaler. Il faut également être bien attentive et observer s’il s’apaise, se détend, voire s’endort. »

La quantité de lait bue par le bébé est assez faible pour le premier allaitement. Il ne va donc pas automatiquement faire un rot.

La rédaction de La Maison des Maternelles