france.tv

Comment réussir la mise en route de l’allaitement ?

3 min de lecture
Publié le 17.09.2020 à 12h54 
(mis à jour le 18.09.2020 à 12h15)

Elise Chenel, infirmière puéricultrice à l’hôpital Robert-Debré à Paris, nous livre ses conseils pour que le début de l’allaitement se passe dans les meilleurs conditions pour la mère et l’enfant. 

LMDM - Quelles sont les difficultés que l’on rencontre au démarrage ?

Elise Chenel - La première difficulté est que le bébé peut parfois être frustré. Il tête mais il n’y a qu’une goutte car la zone n’a pas encore été stimulée. Il peut donc sucer très fort et créer une sensibilité du mamelon. La seconde difficulté est la mauvaise position. Le bébé n’ouvre alors pas bien sa bouche et des crevasses peuvent apparaître. Il peut exister aussi un problème de frein de langue qui empêche le bébé de bien la positionner. On peut parfois le couper. Enfin les douleurs de la montée de lait peuvent aussi être difficiles à gérer au début. 

Les débuts de l’allaitement sont-ils douloureux ? 

Cela ne doit pas faire mal en théorie. Lorsqu’il s’agit d’une première mise au sein, les mamans disent que ce n’est pas forcément agréable. Mais l’inconfort va durer 10, 15 secondes, après ce n’est pas normal si cela perdure. C’est alors souvent synonyme d’une mauvaise position. C’est que le bébé est mal installé, car un bébé qui tête doit avoir la bouche grande ouverte et s’il est mal positionné et qu’il tête juste le bout du sein de la maman, le risque de douleur est alors plus important. Dans ces cas-là, il faut enlever le bébé du sein et essayer de le repositionner différemment. 

Quelle positions conseillez-vous ?

Tout d’abord ce qui est très important quand on installe un bébé au sein, c’est qu’il faut qu’il ait sa tête, ses épaules et ses hanches dans le même axe. Instinctivement, les mères vont mettre leur bébé au sein dans la position de la madone

la madone

Mais il y a différentes manières d’allaiter. On peut aussi essayer :

- La madone inversée

madone inversee

- Le ballon de rugby, le corps du bébé est installé sous le bras, et souvent posé sur un coussin pour aider. 

ballon rugby

- La mère est en position demi-allongée et le bébé allongé sur elle. Cette position permet à l’enfant de ne plus avoir d’efforts à fournir pour tenir sa tête. Parfois cela peut les aider à se concentrer sur la succion. 

semi allongee

Comment s’y retrouver lorsqu’à la maternité la mère reçoit des conseils différents, voire contradictoires des différents professionnels ?

Ce sont des équipes pluridisciplinaires qui travaillent en maternité. Et il nous incombe, en tant que professionnels, d’effectuer un gros travail d’harmonisation du discours. Mais j’aurai tendance de dire aux mamans d’écouter la personne qui leur semble la plus rassurante. Essayez de trouver quelqu’un qui vous apaise.

Quand faut-il utiliser des bouts de sein ?

Quand les mamans ont des mamelons qui sont plats ou ombiliqués, comme un nombril, qui rentre à l’intérieur, on utilise des bouts de sein pour permettre au bébé de se fixer au mamelon. Parfois quand les bébés sont petits et ont une petite bouche on peut aussi utiliser un bout de sein, mais cela nécessite d’être bien accompagnée. 

Comment savoir que le bébé a assez mangé ?

Un bébé qui tête bien est un bébé qui fait bien pipi, qui a aussi des selles. Au fur et à mesure de la mise en place de l’allaitement, les mères peuvent entendre leur bébé déglutir. Dès le moment où il déglutit cela signifie qu’il y a du lait qui sort et qu’il a un transfert de lait qui se fait. Il faut ensuite apprendre aux mamans à trouver les bons signes pour mettre son bébé au sein : quand il tire la langue, commence à têter…

La rédaction de La Maison des Maternelles