france.tv
Parole d'expert

 Comment protéger mon bébé des moustiques ?

2 min de lecture
Publié le 25.06.2020 à 18h56 
(mis à jour le 25.06.2020 à 19h01)

Notre pédiatre Arnault Pfersdorff vous explique comment éviter que votre nourrisson se fasse piquer par les moustiques. 

Éviter les zones à risque

« Il faut savoir que ce sont les peaux mates en général qui attirent beaucoup les moustiques, les anophèles. Et que par conséquent il faut toujours choisir sa destination en fonction de la peau de l’enfant. On évitera donc d’aller dans des zones humides où l’on sait qu’il y a une forte présence de moustiques. »

La crème anti-moustique

« Si l’on n’a pas le choix : Les crèmes anti-moustiques ne sont pas très indiquées chez les nouveau-nés. Parce qu’il y a des produits assez forts dedans qui risquent d’être toxiques pour l’enfant en particulier s’il met le doigt dessus et après le porte à la bouche. Il existe une gamme prévue pour les petits enfants. Il faut donc bien se faire conseiller par le pharmacien. »

Application

« Si vous utilisez un produit anti-moustique, il faut savoir que cela sera plus localisé sur les extrémités du corps ou sur les cuisses. La durée de vie du produit est souvent de 5 à 6 heures donc il ne faut pas en mettre de manière trop rapprochée. »

La moustiquaire

« Le produit qui marche le mieux pour les nourrissons c’est la moustiquaire. Il ne faut donc pas hésiter à en avoir une avec soi. Elle peut être imprégnée avec d’un répulsif s’il le faut. 

Ce qui marche bien en complément de la moustiquaire c’est de mettre des manches longues, légères et des pantalons longs et légers au nourrisson de façon à ce que la zone à piquer soit moins importante. »

Attention à bien fixer la moustiquaire de votre bébé pour qu'elle ne puisse pas tomber. 

Dans la chambre de bébé

« Attention à supprimer toutes les eaux stagnantes près de la chambre où dort l’enfant, surtout les coupelles de fleurs ou une clim qui dégouline un peu. Cela attire les moustiques.

On aère la chambre de l’enfant régulièrement sans allumer la lumière dans l’heure ou l’heure et demi qui précède celle du coucher. On peut poser des moustiquaires aux fenêtres s’il y en a dans la chambre. Autre chose qui fonctionne bien c’est le ventilateur. On le met au pieds du lit et il fonctionne, dirigé vers l’autre côté. Ainsi le moustique ne peut pas remonter vers le lit. »

La rédaction de La Maison des Maternelles