france.tv

Comment inculquer la notion de consentement aux enfants ?

2 min de lecture
Publié le 08.03.2021 à 15h11 
(mis à jour le 09.03.2021 à 11h50)

Dr Ghada Hatem, gynécologue-obstétricienne et fondatrice de la Maison des femmes à Saint-Denis, nous explique comment inculquer les notions de consentement aux plus jeunes.

On en entend beaucoup parler dans la presse depuis quelques années : le consentement. Mais comment apprendre aux enfants cette notion si importante ? Dr Ghada Hatem explique :

« Il faut apprendre aux enfants à respecter leurs propres désirs, même si ce n'est pas toujours facile. »

Cela passe, par exemple, par ne pas forcer un enfant à embrasser quelqu'un quand il n'en a pas envie, à ne pas le forcer à faire un câlin. On peut demander à son enfant de dire bonjour, car cela relève de l'apprentissage de la politesse, mais pas le forcer à faire un bisou.

Respecter leur intimité 

L’apprentissage du consentement passe avant tout par le comportement du parent envers son enfant, et par le respect de son intimité, précise Dr Ghada Hatem :

« Il faut qu’on leur montre qu’on respecte leur propre intimité : si dans une famille on se promène tout nu, qu’on prend la douche tous ensemble… c’est très difficile de comprendre pour un enfant quand il n'y a pas de cadre, qu'il faudrait qu’il y en ait un.

C’est aux adultes de ne pas se mettre dans des positions qui seraient intrusives pour leurs enfants, de respecter la nudité et l’intimité de leurs enfants. Ce n’est pas normal qu’un père rentre se brosser les dents quand sa fille pré-adolescente prend sa douche. Même s’il y va avec la meilleure volonté du monde et sans mauvaise intention, ça induit qu’elle n’a pas son mot à dire. »

Ne pas sexualiser le climat familial

La sexualité des parents fait partie de leur intimité, elle ne doit pas être partagée d’une façon ou d’une autre avec les enfants. Dr Ghada Hatem explique :

« Il ne faut pas se promener nus devant ses enfants, ou avoir une sensualité excessive. Des ébats la porte ouverte, des « je n’ai rien à cacher à mes enfants » etc : tout cela met une ambiance très sexualisée à la maison, très déroutante et impressionnante pour un enfant. Donc il faut déjà commencer par se respecter, montrer qu’on respecte son corps, sa propre intimité et puis en miroir, respecter absolument celle de ses enfants. »

La rédaction de La Maison des Maternelles