france.tv

Comment gérer la douleur en attendant la péridurale ?

4 min de lecture
Publié le 07.03.2022 à 16h36 
(mis à jour le 08.03.2022 à 09h14)

Réponse avec Anna Roy, sage-femme.

La respiration et les sons graves

« On prend plein d’air par le nez ou la bouche, et on fait une expiration longue » précise Anna Roy.

Cependant, rapidement cette respiration peut ne plus être gérable. Anna Roy conseille alors de faire des sons graves, qui ouvrent le périnée et le bassin.

Les appuis

Les appuis se pratiquent avec l’aide du co-parent ou de la sage-femme. Il s’agit de faire un appui avec la paume de la main sur le bas du dos. Lors de la contraction, la femme va spontanément pousser contre la main, faisant un contre-appui qui va la soulager. Cela peut se faire avec la main, les 2 poignées ou une bouillotte.

Le timer 

Une autre astuce qui peut vous aider : sachez qu’une contraction dure au maximum 1min15 secondes. Votre conjoint.e peut lancer un timer sur téléphone : cela encourage certaines femmes de voir qu’il ne reste plus que 40 ou 30 secondes à la contraction pour la supporter.

Les positions

Vous pouvez adopter plusieurs positions qui vous soulageront pendant le travail :

  • Allongez-vous sur le côté, avec une jambe tendue et l’autre relevée avec un coussin de grossesse.
  • Utilisez un ballon de grossesse : en s’asseyant dessus ou en l’utilisant pour faire des mouvements de balancement.

Le gaz hilarant

La plupart des maternités proposent maintenant le gaz hilarant aussi appelé protoxyde d’azote : « Ça peut être efficace, il faut l’essayer. Et ce n’est pas du tout mauvais pour le bébé, on contrôle les concentrations. »

Péridurale… ou pas !

Anna Roy rappelle : 

« Toutes ces dispositions peuvent se faire en attendant la péridurale, mais aussi en remplacement de la péridurale, bien sûr. Il faut sortir de l’automatisme de la péridurale : peut-être que vous en aurez besoin, ou peut-être pas ! »

Enfin, sachez que des séances de préparation à l'accouchement peuvent également vous guider dans la gestion de la douleur lors de l'accouchement.

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Anna Roy

Sage-femme

expert-photo