france.tv

Comment développer l'éveil de bébé, dès 6 mois ?

Publié le 07.05.2020 à 11h00 
(mis à jour le 07.05.2020 à 19h36)

À partir de 6 mois, le bébé commence à ramper, se retourne, saisit des objets… Il est de plus en plus curieux. Cécile Jarry-Lacombe, psychomotricienne, nous explique comment l’accompagner et le stimuler.

Aménager son espace

« Le bébé de plus de 6 mois peut déjà commencer à se déplacer. Soyez vigilant à aménager son espace pour qu’il le fasse en toute sécurité. S’il commence à ramper, il faut que ce qui est accessible pour lui ne soit pas dangereux. Et s’il commence à bouger, n’hésitez pas à écarter les jeux pour l’amener à se déplacer. »

Favoriser ses mouvements

« La première chose à laquelle penser pour que l’enfant soit à l’aise dans ses mouvements, c’est qu’il faut l’habiller avec des vêtements souples, larges. Rien de trop serré. Et on essaye le plus possible de laisser les enfants pieds nus car cela va stimuler tous les récepteurs sensoriels qui sont présents dans la voûte plantaire. »

Le change

Le temps du change est idéal pour accompagner votre bébé dans ses mouvements. Si vous souhaitez qu’il se retourne pour le déshabiller, commencez par attirer son attention sur le côté. L’experte explique :

« Je l’attire sur le côté en lui parlant sur ce côté ou en faisant bouger ma main. L’enfant va de lui-même tourner sa tête pour aller voir ce qu’il se passe. Du coup le bras va remonter un peu. Là c’est à vous de l’accompagner en le saisissant au niveau de l’épaule et du bassin et en faisant une impulsion pour l’aider à se retourner sur le ventre. »

Le jeu pour aider au développement

« Vous avez tout ce qu’il faut pour faire jouer votre enfant. À cet âge il est souvent attiré par des objets du quotidien, ceux qu’il vous voit manipuler : une cuillère en bois (grand succès quand le bébé a mal aux dents), une éponge, une bouteille en plastique vide, un couvercle de pot de confiture (il se rend vite compte qu’en le manipulant le couvercle fait du bruit), un gant de toilette… Tout est matière au jeu. Bien sûr toujours sous votre surveillance. »

Elia Dahan