france.tv

Comment choisir une école alternative ?

2 min de lecture
Publié le 08.10.2020 à 17h52 
(mis à jour le 09.10.2020 à 17h01)

Sylvain Wagnon, professeur des Universités en Sciences de l'Education, livre ses conseils aux parents qui souhaitent inscrire leur enfant dans une école dite "alternative".

Tout d’abord, les écoles alternatives proposent un suivi de l’enfant à échelle humaine. En effet, de par leur petite taille, les classes sont bien moins chargées, offrant un aspect familial pour mettre l’enfant à l’aise et donnant plus de temps au professeur avec chaque enfant. Le suivi est ainsi plus personnalisé et l’enfant -qui n’est pas appelé élève- devient « un être singulier que l’on prend en compte » explique Sylvain Wagnon, professeur professeur des Universités en Sciences de l'Education :

« Il n’y a pas une des pédagogies qui est meilleure, mais on sent bien qu’elles ont à cœur de s’occuper des enfants en tant que tel. »

Comment être sûr qu’une école hors contrat est fiable ?

Avant que votre enfant puisse profiter d’une pédagogie alternative, il faut bien choisir l’établissement qu’il intègrera. Puisque ces écoles alternatives sont hors contrats et ne dépendent pas du domaine public, Sylvain Wagnon met en garde et appelle à la vigilance. Certaines écoles proposent des visites vous permettant de voir le lieu et d’en comprendre le fonctionnement, souvent très différent du système public :

« On parle de coéducation parce qu’il y a une cohérence très forte avec l’éducation familiale et donc les parents sont très présents. C’est une des caractéristiques fortes de ces écoles alternatives, contrairement au système public où on sait qu’en maternelle les parents rentrent dans l’école, mais qu’à partir du primaire ils restent devant. »

Quant aux programmes étudiés en classe, ces établissements composent tout de même avec le socle commun de l’éducation en France :

« Ces écoles sont inspectées chaque année par un inspecteur qui observe et vérifie que les enfants suivent le socle commun. »

« Le côté autonome est impressionnant »

Que ce soit des écoles appliquant la méthode Montessori ou des écoles Freinet, les compétences apprises et les progrès réalisés par les enfants peuvent parfois paraître supérieur à ceux des enfants ayant suivis un enseignement du système public :

« Les enfants qui ont suivis une pédagogie alternative ont une facilité de communication, c’est évident. Et le côté autonome est impressionnant parce qu’on voit qu’ils ont une facilité d’adaptation, une valeur mise en avant dans le supérieur. La créativité et le côté artistique sont aussi mis en avant. »

Sylvain Wagnon termine en indiquant que beaucoup des enfants ayant suivis une pédagogie alternative se retrouvent dans des milieux artistiques.

La rédaction de La Maison des Maternelles