france.tv
Parole d'expert

Circoncision : comment ça se passe ? [vidéo intégrale]

3 min de lecture
Publié le 02.03.2020 à 11h27 
(mis à jour le 02.03.2020 à 16h39)

En France, 14% des hommes sont circoncis. À quel âge peut-on faire circoncire son enfant ? Comment se déroule l’opération ? Notre pédiatre Arnault Pfersdorff vous explique. 

 

La circoncision est une pratique qui consiste à pratiquer une ablation du prépuce chez l’homme. Elle peut être pratiquée pour des raisons religieuses, culturelles ou par nécessité médicale.

L'anatomie du pénis

anatomie du pénis

Le pénis est recouvert au bout par une peau que l’on appelle le prépuce.

Il faut savoir que le prépuce est très serré à la naissance. Selon notre pédiatre Arnault Pfersdorff, il ne faut pas chercher à décalotter le bébé puisque la peau est encore peu élastique et qu’elle va se distendre avec le temps. Par exemple, à 2 ans, 50% des enfants décalottent naturellement. 

La circoncision, comment ça se passe ? 

On estime à 30 % les hommes circoncis dans le monde tandis qu’ils sont 14% en France. La circoncision se pratique pour des raisons différentes. 

  • Pour des raisons religieuses,
  • Des raisons d’hygiène personnel,
  • Pour des raisons chirurgicales parce qu’il y a, par exemple, un phimosis. 

Le phimosis, c’est lorsque le prépuce reste très serré. C’est-à-dire qu’il n’est pas possible de découvrir le gland du pénis. 

Cela peut avoir un impact plus tard chez l’adulte comme des petites infections, des urines qui vont s’accumuler, des petites sécrétions sous la peau. À l’âge adulte, cela peut donner lors des premiers rapports sexuels, des déchirures ou des troubles de la sexualité. 

Les pédiatres surveillent cela de prêt et quand le phimosis est dépisté, ils peuvent proposer une opération vers 4 ou 5 ans.

Il existe deux types d’interventions :

  • Soit une plastie préputiale (posthoplastie). Il s’agit d’une petite incision sur l’extrémité du prépuce, à l’endroit le plus serré.
  • Ou une circoncision (posthectomie). C’est-à-dire une ablation complète du prépuce avec le gland qui reste à découvert. 

Pour la circoncision complète, l’opération se passe sous anesthésie générale donc l’enfant est endormi. Il y a plusieurs étapes :

  • La traction de la peau 
Traction de la peau

 

  • La section cutanée
Section cutanée
  • Puis enfin il y a la suture cutanéo-muqueuse, c’est-à-dire qu’une petite chirurgie est appliquée. 
Chirurgie

Notre pédiatre garantie que l’opération est sans douleur pour l’enfant. C’est une chirurgie ambulatoire. Des antalgiques sont à prendre dans les 48 heures qui suivent. 

Enfin, les fils de sutures se résorbent tout seul la plupart du temps. 

Comment préparer son enfant à cette opération ?

Selon notre pédiatre, les parents doivent aussi se préparer psychologiquement. L’opération est simple mais ils peuvent s’inquiéter. Donc il faut se rassurer. 

Ensuite, il faut expliquer à l’enfant ce qui va lui être fait, même si c’est un nourrisson. Alors il s’agit de trouver les bons mots et rassurer son enfant. 

La circoncision, plus hygiénique ?

L’Académie pédiatrique américaine a fait quelques études montrant qu’il y aurait une baisse de 50% des maladies sexuellement transmissibles avec la circoncision. Mais l’étude est à prendre avec des pincettes puisqu’elle est toujours en cours de recherche. 

Concernant le Sida, cela n’est pas prouvé. Cela dit, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) incite la pratique de la circoncision dans les pays à fort risque de VIH pour pouvoir affiner les études. 

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo