france.tv

C'est quoi, le baptême civil ?

2 min de lecture
Publié le 20.09.2019 à 13h55 
(mis à jour le 20.09.2019 à 15h44)

Célébré dans certaines mairies, il permet de désigner un parrain et une marraine pour l'enfant.

« Léonie, tu vas être reconnue dans la communauté légale de la République. » L’instant est solennel dans la mairie d’Epinay-sous-Senart. Aurore Bayère, adjointe au maire, a revêtu l’écharpe tricolore et poursuit : « Tu œuvreras chaque jour au nom des valeurs universelles de liberté, d’égalité et de fraternité. » Léonie acquiesce. Même s’il est probable qu’elle n’ait pas bien saisi tout le message, car Léonie n’a que 15 mois.

La petite fille est en train de recevoir un baptême civil. Une cérémonie qui séduit de plus en plus de parents qui ne souhaitent pas se tourner vers le baptême religieux mais veulent tout de même baptiser leur enfant. Elle n’a pas de valeur juridique et n’est donc pas inscrit dans les registres de l’état civil mais peut avoir une valeur symbolique forte.

Du fait de l’absence de valeur légale, les mairies ne sont pas obligées de le célébrer et il n’y a pas de cérémonial établi. Cependant, certaines communes, comme celle d’Epinay-sous-Senart pense qu’il est important de célébrer cet événement, comme l’explique Aurore Bayère :

« Cela a un sens pour nous dans cette mairie parce que nous devons être, nous, valeur d’exemple pour nos habitants et donc montrer que nous avons cette ouverture d’esprit envers tous nos concitoyens. »

Le baptême civil est surtout et avant tout l’occasion pour les parents de désigner un parrain et une marraine à leur enfant. Ces derniers n’ont qu’un engagement moral et symbolique auprès de l’enfant. Pour Laure, mère de Léonie 15 mois et de Louis 5 ans c’est le plus important :

« Nous avons fait le choix de ce baptême civil pour officialiser le rôle important qu’ont le parrain et la marraine pour nous et pour nos enfants. On voulait vraiment qu’ils soient reconnus devant nos familles et nos amis. »

La rédaction de La Maison des Maternelles