france.tv
Parole d'expert

Bébé à la montagne : quelles précautions ?

4 min de lecture
Publié le 09.01.2020 à 12h54 
(mis à jour lundi dernier à 17h54)

Un petit séjour à la montagne avec bébé ? Découvrez toutes les recommandations de notre pédiatre Arnaud Pfersdorff.

L’une des joies de l’hiver, c’est d’aller profiter de la montagne en famille. Mais lorsqu’on emmène son bébé pour la première fois, quelles sont les recommandations à prendre ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il n’y a pas d’âge pour aller à la montagne. Votre nourrisson peut donc être du voyage !

Bébé en altitude : les précautions

Lors de votre séjour, prenez garde à l’altitude de la station que vous choisissez. Il faut qu’elle soit à un maximum de 1500 m. Aussi, notre pédiatre Arnaud Pfersdorff prévient :

« Il faut éviter de prendre le téléphérique avec un enfant de moins de 2 ans. La rapidité peut endommager ses oreilles. »

Sur les pistes, ne skiez pas avec bébé dans votre dos. Attention également à la luge : adaptez la vitesse à l'âge de votre enfant, et méfiez-vous des chutes.

Veillez aussi aux atmosphères sèches (dans l’appartement et à l'éxtérieur) : pensez à bien hydrater votre bébé.

À la montagne, attention au froid !

Votre bébé va être sensible au froid : pensez à bien couvrir la tête et les extrémités. En cas de vent, protégez le menton de votre tout petit.

En cas de grand froid, optez pour une écharpe devant le nez tout en surveillant la respiration de bébé. Au retour, vérifiez qu’il n’ait pas transpiré sous son body, auquel cas, changez-le.

Enfin, attention si vous portez votre enfant en porte-bébé : l’immobilité du bébé risque de le refroidir encore plus vite !

Les risques d’otites en altitude

Votre enfant peut être sujet à des otites en altitude. Le docteur Arnaud Pfersdorff prévient :

« Il y a un risque d’otites surtout entre 6 mois et 2 ans. Notamment si l’altitude est élevée. Cela survient également si vous montez trop vite vers la station, si votre enfant à déjà un terrain ORL fragile, et si son nez est déjà pris avant la montée. »

Soleil de montagne : attention aux yeux !

Le soleil sur les pistes enneigées peut être agressif pour votre petit. Effectivement, il y a une double exposition entre le soleil et la réverbération sur la neige. Il y a trois fois plus d’UV entre 12 et 16 heures, même si le temps est brumeux.  De plus, le cristallin chez le nourrisson n’est pas encore mature donc il ne protège pas bien la rétine.

Pour protéger le bébé un maximum contre les UV, voici les recommandations de notre pédiatre :

« Il faut bien protéger les yeux de votre petit avec des lunettes à montures souples de catégories 3 ou 4. Privilégiez les verres en polycarbonate et polarisants chez votre opticien. Il faudrait des formes plutôt rondes et montantes. Favorisez le port d’une casquette, essayez de mettre le petit un maximum à l’ombre. Enfin, emportez du sérum physiologique pour nettoyer les yeux en cas de larmoiement. »

Enfin, afin de protéger sa peau, emportez un stick pour les lèvres à appliquer toutes les deux heures. Et surtout, protégez le visage de votre tout petit avec un écran protecteur indice 50 ou plus.

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo