france.tv

Bébé et l’aîné dans la même chambre : les conseils du Dr Pfersdorff

2 min de lecture
Publié le 25.05.2021 à 11h36 
(mis à jour le 25.05.2021 à 12h01)

Par nécessité ou par choix, les parents peuvent être amenés à faire dormir bébé dans la chambre de leur aîné.e. Comment faire pour que cela se passe au mieux ?

Le sommeil est une préoccupation majeure pour les jeunes parents, et pour cause ! Les jeunes parents ont en moyenne 4h et 44 minutes de sommeil par nuit pour la première année de bébé… Pour vous aider à répondre à toutes vos interrogations, suivez les conseils du Docteur Arnault Pfersdorff, notre pédiatre, dans notre série spéciale SOS Sommeil

Sandrine est la maman de Gaëtan, 5 ans. Enceinte de 7 mois, la maman se demande comment faire accepter à son petit garçon de partager sa chambre avec son futur petit frère :

« Dans un premier temps, nous allons garder bébé dans notre chambre pour faire du cododo, au moins jusqu’à ses 6 mois. Mais après, nous aimerions qu’il dorme avec son grand frère. Nous avons un peu peur que notre grand accepte mal cette décision. »

La réponse du Dr Pfersdorff

L’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur va amener les parents à revoir l’organisation de l’espace et du lieu de vie. Parfois, il est nécessaire de regrouper les enfants, on ne peut pas faire autrement. Il y a d’autres cas on l’on se dit que ça pourrait être bien pour les rapprocher. En fait c’est très enfant-dépendant, et ça dépend beaucoup du rythme à la maison.

Ce qui compte, c’est la convivialité, la proximité. Et surtout, ce que je rappelle aux parents, que la chambre soit pour un seul enfant ou 2 : il doit y avoir une adhésion de l’enfant à la chambre. C’est-à-dire qu’elle ne doit pas servir que pour dormir. Il faut y passer du temps avec eux, peut être encore plus particulièrement quand ils sont deux. Quand on décide de mettre 2 enfants ensemble dans la même chambre, il faut avoir l’adhésion du plus grand. Lui dire : « Est-ce que ça te dit que ton petit frère / ta petite sœur vienne dormir avec toi ? » Même si l’on a déjà pris la décision, on l’associe. Et on ne va pas hésiter à proposer un coin à lui, dans la chambre, où il pourra mettre une affiche, des affaires à lui. Chaque enfant aura son coin, et les choses se passeront très bien !

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Arnault Pfersdorff

Pédiatre

expert-photo