france.tv
Parole d'expert

Au secours, il ne veut pas dormir dans son lit !

3 min de lecture
Publié le 20.01.2021 à 10h15 
(mis à jour le 21.01.2021 à 15h11)

Votre bébé refuse de dormir dans son lit ? Comment faire pour qu'il regagne sa chambre ? Réponse avec le Dr Pfersdorff.

 

Le sommeil est une préoccupation majeure pour les jeunes parents, et pour cause ! Les jeunes parents ont en moyenne 4h et 44 minutes de sommeil par nuit pour la première année de bébé… Pour vous aider à répondre à toutes vos interrogations, suivez les conseils du docteur Arnault Pfersdorff, notre pédiatre, dans notre série spéciale SOS Sommeil. Ce soir, Manon, maman de Maya, 18 mois, nous demande :

« Ma fille ne dort qu'avec nous dans notre lit. Dès qu'on la met dans sa chambre, ce sont des cris et des pleurs à n'en plus finir... Comment faire pour qu'elle dorme sereinement dans son lit ? » 

Les conseils du Dr Pfersdorff

Il arrive parfois qu’un enfant ne veuille pas dormir dans son lit… Tout dépend de son âge. Des parents qui ont fait un cododo avec un nouveau-né, pendant 2, 3, 4 mois, se pose à un moment la question de faire intégrer au bébé sa propre chambre. Cela est souvent compliqué, car il a l’habitude de dormir dans la chambre des parents, il a l’habitude de sentir le lait de la maman, et il ne voudra surtout pas entendre parler de sa chambre !

Il faudra donc l’habituer progressivement, c’est tout un travail à faire en amont. Lui expliquer, commencer à le mettre dans sa chambre pour la sieste dans la journée, rester un peu dans la chambre et l’accompagner lorsque l’enfant rentre dans l’endormissement.

Quand il est plus grand, il peut commencer à faire des terreurs nocturnes, voire même certains petits cauchemars, ou lorsqu’on le passe du lit à barreau au lit au sol ou lit de grand, l'enfant va alors, quand il se réveille, aller dans la chambre des parents et souvent, finir sa nuit dans le lit parental. Là aussi, il faut faire comprendre avec douceur à l’enfant, sans forcer, que sa chambre c’est son lieu, que c’est super. Il faut y passer du temps aussi avec lui en journée.

Pour les réveils nocturnes, pensez à alterner : une fois le papa, une fois la maman. Les odeurs ne sont pas les mêmes, la façon d’aborder l’enfant n’est pas la même. On va passer quelques nuits difficiles, mais généralement, au bout de 15 jours de « galère » c’est réglé, l’enfant réintègre sa chambre. Mais attention, on respecte son rythme ! 

à noter

Vous aussi vous avez une question sommeil ? Envoyez la nous par mail, objet : SOS Sommeil : mcousin@2p2l.com
La rédaction de La Maison des Maternelles