france.tv

Apprendre à signer avec son bébé

2 min de lecture
Publié le 25.09.2019 à 15h01 
(mis à jour vendredi dernier à 15h52)

Pour communiquer avec votre enfant avant qu'il n'acquière le langage, essayez le langage des signes !

Sophie d’Olce, est la fondatrice de la compagnie Maya qui propose des ateliers pour signer avec son bébé et également l’auteure de Signer avec son bébé, aux éditions First.

LMDM - La langue des signes avec les bébés est-elle la même que celle des malentendants ?

Sophie d’Olce - On utilise les mêmes signes que la langue des signes française utilisée par les malentendants. La différence est que cette dernière est une vraie langue, une langue vivante, tout comme l’anglais ou l’espagnol, donc on va signer tous les mots de la phrase. Et c’est une langue avec une vraie syntaxe et une vraie grammaire alors qu’avec les bébés on va parler normalement avec un langage oral à notre enfant, et on va signer 1 mot dans la phrase. Le mot qui va nous sembler important.

À partir de quel âge peut-on commencer ?

Selon moi, dès la naissance. On peut commencer avec un nouveau-né. J’ai même des femmes enceintes qui viennent en atelier pour avoir tous les outils avant l’arrivée de leur bébé. Donc on peut vraiment commencer tout de suite. Après l’enfant, lui, ne va faire ses premiers signes que vers 8 ou 10 mois. En général quand la motricité fine est assez développée pour que ses petites mains puissent faire les premiers signes.

Est-ce que cela peut entraîner un retard sur le langage ?

C’est l’idée reçue la plus répandue. Mais non, au contraire. Parce que l’on va parler normalement à notre enfant. On va alors être encore plus présent, encore plus dans la bienveillance et dans l’attention que l’on donne à notre enfant. Du coup on parle normalement, donc il n’y a aucun retard de langage possible. On va juste ajouter un petit signe, donc c’est vraiment un petit plus que l’on va apporter à notre enfant. Cela va alors lui permettre d’être encore plus dans la communication et dans l’interaction. Et un enfant qui va signer tôt est en général un enfant qui va parler plus tôt, qui aura encore plus le plaisir des mots.

Comment on s’y met, quels sont les fondamentaux ?

J’aime bien dire aux parents d’y aller doucement et de prendre 2, 3 signes, vraiment du quotidien, d’action qu’ils font chaque jour. Comme cela ils vont développer le réflexe de faire l’action et de dire le mot en même temps. Par exemple, dire : « Je vais te changer la couche. » Et y associer le geste.

La rédaction de La Maison des Maternelles