france.tv
Tuto

Abdos post-grossesse : on vous dit tout

3 min de lecture
Publié le 14.05.2020 à 11h59 
(mis à jour le 18.05.2020 à 15h37)

Ludy, coach sportive spécialisée en pré et post-natal, nous explique comment renforcer sa sangle abdominale sans se blesser après l’accouchement.

Après 9 mois de grossesse et un accouchement, le ventre des jeunes mamans est souvent flasque, mou, gros… C’est normal. Si vous souhaitez retrouver un ventre plus plat, il ne faut pas faire de régime, ni faire de séances intensives d’abdominaux, il faut avant tout de la patience.

Si vous souhaitez muscler, en douceur, votre ventre assurez-vous d’avoir l’autorisation de votre sage-femme, de votre gynécologue ou de votre kinésithérapeute, car, en fonction de votre accouchement et de votre grossesse, il va falloir un temps plus ou moins long avant de pouvoir reprendre le sport.

Quand tous les feux sont au vert pour la reprise du sport, Ludy*, coach sportive spécialisée en pré et post-natal nous conseille de commencer par des exercices très doux d’abdominaux hypopressifs :

« Ces abdominaux sont très sécurisés pour votre plancher pelvien et très efficace pour renforcer votre musculature profonde. Vous pourrez ensuite réaliser des exercices de respiration et d’engagement de votre transverse, le muscle le plus profond de votre sangle abdominale que l’on va chercher à renforcer pendant la période post-natale. »

Vous pouvez, par exemple réaliser cet exercice :

bon abdo 1

SI vous reprenez le sport, même avec l’aval de votre sage-femme, faites très attention à ne pas faire n’importe quels exercices qui pourraient faire plus de mal que de bien à vos muscles, comme le rappel Ludy, il faut reprendre très progressivement :

« Vous avez mis 9 mois à faire un bébé, et il va falloir autant de temps à votre corps pour se remettre progressivement de ce tsunami que vous avez vécu via la grossesse et l’accouchement. Pensez aux fondations d’une maison, quand on la construit, il faut que ses fondations soient solides pour qu’elles puissent la soutenir. Pour la jeune maman c’est pareil. La sangle abdominale et le plancher pelvien ont beaucoup souffert et se sont fragilisés. Il ne faut donc pas faire d’abdos hyperpressifs qui sont dangereux car ils effectuent trop de pression sur le plancher pelvien. »

Abdos interdits : les crunchs

Abdos interdit crunch

Abdos interdits : les levés de jambes

abdos interdits

La coach, maman de 2 petites filles, conseille aux jeunes mamans qui souhaitent renforcer leur sangle abdominale, de faire du gainage. Mais pas n’importe lequel :

« Vous ne pouvez pas faire la planche comme vous le faisiez avant votre grossesse. Il va falloir passer par différentes étapes. Dans un premier temps, mettez-vous à 4 pattes, faites attention d’être bien droite, et là, vous allez juste effectuer des respirations. Vous inspirez en engageant votre sangle abdominale, puis vous contractez le périnée, et vous expirez. »

La seconde étape de gainage pour les jeunes mamans est de prendre une chaise comme l’explique la coach, mettre ses mains contre la chaise, de bien engager sa sangle abdominale, et d’avancer ou de reculer ses genoux pour plus ou moins de challenge.

Gainage chaise

La dernière étape du gainage post-grossesse consiste à faire du gainage sur les genoux toujours en travaillant bien sur la respiration.

Gainage genoux

Et pour que tous ces exercices soient efficaces, la coach a un dernier conseil :

« Il ne faut surtout pas se mettre en restriction alimentaire. Il faut donner des bons aliments, des bons ingrédients à votre corps pour qu’il puisse avoir l’énergie de se régénérer, de cicatriser tous les tissus qui ont été abîmés. »

*Vous pouvez retrouver les vidéos de Ludy sur son Facebook, son Instagram ou son site womumstudio.com.

Elia Dahan