france.tv

5 signes qui doivent vous faire partir à la maternité

4 min de lecture
Publié le 29.11.2021 à 14h48 
(mis à jour le 01.12.2021 à 10h48)

Vous êtes enceinte ? Anna Roy, sage-femme, nous parle des signes qui doivent vous faire partir à la maternité.

1. Les saignements

Quelle que soit la quantité de sang, un saignement vaginal doit vous faire aller à la maternité. Portez une serviette hygiénique vous aidera alors à quantifier le flux de sang. Anna Roy précise que si vous devez changer une serviette par heure, il ne faut pas hésiter à appeler les pompiers ou le SAMU. Elle explique : « Souvent, ce n’est rien, ne vous inquiétez pas. Mais il faut qu’on sache ce qui saigne. »

2. La perte de la poche des eaux

Normalement, le liquide est clair : on a alors 2 à 3 heures avant d’aller à la maternité. Parfois, bébé a émis ses premières selles dans le liquide amniotique, qui est alors teinté, explique Anne Roy : « Cela ressemble à du guacamole. Pas la peine de sauter au plafond mais dans ce cas là, on se rend directement aux urgences de la maternité. »

3. Le bébé ne bouge plus ou bouge moins

Si votre bébé bouge moins que d’habitude voire plus du tout, mangez quelque chose de sucré, puis allongez-vous sur un canapé, conseille Anna Roy. Si votre bébé n’a toujours pas bougé au bout de 30 minutes, allez aux urgences de la maternité.

4. Les contractions

On dit qu’il faut aller à la maternité après 2 heures de contractions douloureuses et régulières toutes les 5 minutes. Mais attention, ces conseils généraux se s’appliquent pas à chacune précisément : « Si vous avez un antécédent d’accouchement rapide ou si c’est votre 4ème enfant, cela ne sera pas pareil : parlez-en avec votre sage-femme ! » explique Anna.

Anna Roy précise par ailleurs : « Il y a 2 types de contractions. Les « contractouillettes » : vous avez une contraction qui dure 30 secondes, passe, et très vite, vous reprenez votre activité, vous arrivez à parler. La contraction de travail, ça n’a rien à voir : c’est plus long, plus intense, et ça va vraiment vous empêcher de bouger, de parler. »

Enfin, Anna prévient: « Il faut mieux aller à la maternité pour rien que de ne pas y aller. À partir du moment où on a un doute, ça veut dire qu’il faut y aller. Les femmes savent tout ! Quand elles se font confiance ça se passe très bien. »

5. La fièvre

Aujourd’hui, dans le contexte de l’épidémie du Covid-19, si vous êtes enceinte et que vous avez de la fièvre, il est important de faire un test PCR ainsi que de consulter un médecin dans les 24h. C’est ce médecin qui décidera si oui ou non vous devez vous rendre aux urgences de la maternité.

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Anna Roy

Sage-femme

expert-photo