france.tv

5 idées reçues sur les règles

3 min de lecture
Publié le 04.10.2021 à 15h43 
(mis à jour le 04.10.2021 à 16h36)

Anna Roy nous éclaire sur les règles.

« Il faut pouvoir parler des règles simplement. Dans un lieu public, on se cache encore pour se faire passer sous la table un tampon ou une serviette… ! » explique Anna Roy, sage-femme.

Les règles, c’est sale

Faux ! Les règles ne sont pas « sales » comme certain.e.s peuvent le penser. Anna Roy explique :

« Le sang des règles est absolument fabuleux. Dire que c’est sale, ça serait comme dire que le lait maternel ou le sperme est sale. Ça n’a aucun sens. Le sang des règles c’est des sécrétions vaginales et cervicales, des cellules souches, tout un tas de chose. C’est un sang génialement complexe ! »

Les règles, ça fait mal

Les règles ne font pas forcément mal, précise Anna Roy :

« L’utérus est muscle, comme mon biceps. Quand je contracte mon biceps, est-ce que j’ai mal ? Non ! Et bien les règles ça doit être a peu près la même chose. »

Si vous avez mal lors de vos règles et que la douleur ne part pas avec un antalgique classique, attention : cela doit vous alerter. Consultez une sage-femme, un médecin ou un gynécologue qui saura vous écouter :

« Si la personne n’est pas capable de vous entendre, changez de praticien ! »

On perd énormément de sang

Et bien non ! La quantité de sang perdue pendant les règles est assez faible. Attention, cependant :

« Si vous devez changer de tampons plus d’une fois toutes les 2 heures ou doubler votre protection (tampon + serviette) il faut consulter, pour s’assurer que la quantité est normale ou non. »

Les règles, c’est tous les 28 jours

Faux : la durée du cycle varie d’une femme à l’autre, de 21 à 35 jours. Il y a aussi des femmes qui n’ont pas leurs règles pendant plusieurs mois, on appelle cela l’aménorrhée. Anna Roy explique :

« Si vous êtes dans ce cas-là, il faut venir consulter ! »

J’ai le choix entre tampons et serviettes

Non, aujourd’hui il y a d’autres moyens de protection que la serviette ou le tampon : la coupe menstruelle, les serviettes lavables, les culottes menstruelles, ou encore le flux instinctif libre. Quoiqu’il en soit, c’est votre corps, votre choix :

« Quoiqu’il en soit, vous n’êtes pas obligée d’écouter les gens autour de vous : essayez, et trouvez la meilleure solution en fonction de vous. »

La rédaction de La Maison des Maternelles

Expert

Anna Roy

Sage-femme

expert-photo