france.tv

À 13 ans, j’ai sauvé la vie d’un enfant

4 min de lecture
Publié le 07.10.2021 à 16h14 
(mis à jour le 07.10.2021 à 16h22)

Il y a à peine 2 mois, Loucia, 13 ans, portait secours à un petit garçon de 4 ans. Un geste courageux qui a sauvé la vie de l'enfant. 

Le 15 août dernier, Valérie et sa fille Loucia, 13 ans, sont en voiture en direction du supermarché. Elles aperçoivent alors, sur la route, un petit garçon qui semble perdu, se souvient Loucia :

« Quand on est arrivées au feu, on a vu un petit garçon, tenant un doudou. Il traversait la route mais même quand le feu des voitures était vert. Il zigzaguait entre les voitures. C’est un axe très fréquenté, dangereux. »

Loucia et sa mère s’étonnent de constater qu'un si jeune garçon soit seul, en plein milieu de la circulation. Loucia voit alors le petit garçon descendre des escaliers, en direction d’un pont qui surplombe une rivière. Elle demande à sa mère de s’arrêter. Elles trouvent une place pour se garer et partent à la recherche du petit garçon. Loucia raconte :

« On a descendu les escaliers, le petit garçon était au bord de l’eau, accroupi, ma mère a crié : « Ne saute pas ! » Il était prêt à sauter. »

La mère appelle les pompiers, sentant qu’un drame peut arriver. Le petit garçon saute alors dans l’eau. Un choc, comme l’explique Loucia :

« On n’a pas compris pourquoi il avait sauté. On a dévalé les escaliers en courant. Je me suis demandée ce que je pouvais faire. J’ai sauté dans l’eau sans réfléchir. Il y avait beaucoup de courant. Je n’avais pas pieds. J’étais en panique, mais j’ai réussi à décompresser. Je me suis dit que je savais nager. J’ai fait avec les bases. J’ai réussi à remonter le courant en diagonal. »

Valérie est paniquée. Elle a peur non seulement pour le petit garçon mais aussi pour sa fille, maintenant elle aussi à l’eau :

« La panique était totale. Ma fille nage certes, mais dans une piscine, pas dans une rivière avec du courant. Elle a réussi à remonter le petit garçon. Pendant ce temps, j'hurlais. »

Les pompiers arrivent alors et prennent en charge le petit garçon, qui est sain et sauf. Loucia raconte qu’elle a été élevée avec ces valeurs d’entraide, notamment par son père, malheureusement décédé :

« Mon père était militaire de carrière, et il m’a toujours appris à aider les autres. Ma mère aussi. Lui, c'est sûr, il aurai sauté du pont ! »

Loucia a reçu la médaille de sa ville ainsi que la médaille du courage et du dévouement. La jeune fille souhaite désormais devenir pompier, elle raconte :

« Quand j’ai sauvé le petit garçon le pompier m’a dit : « Tu fais partie de la famille » Tout de suite, je me suis sentie bien avec eux. J’ai dit à ma mère : « Maman, je vais devenir JSP (Jeune Sapeur-Pompier) » J’ai fait ma lettre de motivation. J’ai commencé il y a 3 semaines. »

La rédaction de La Maison des Maternelles